Côte d’Ivoire: Les maladies chroniques au centre du 2e congrès des médecins du travail du 25 au 27 octobre

    26
    SHARE

    Prof Bonny ce mercredi à Abidjan (Ph)-

    – Mercredi 18 Octobre 2017 - « En Afrique subsaharienne, les personnes qui décèdent de maladies cardiovasculaires meurent en moyenne, dix ans plus tôt que celles des pays développés. Et le risque des personnes ayant l’âge compris entre 15 et 64 ans est plus élevé ». C’est l’un des constats fait, le 18 octobre, par Prof Bonny Jean-Sylvain, président des médecins du travail de Côte d’Ivoire. C’était lors de la conférence de presse en prélude au 2e Congrès de la corporation, à la Faculté de médecine de Cocody.

    Pour contrer ce mal à travers l’Afrique et même dans le monde, cette société savante donne rendez-vous à ses paires (200 au total) de 14 pays, du 25 au 27 octobre prochain, à Grand-Bassam pour débattre des questions de santé et sécurité au travail. D’où le thème : « Maladies chroniques et travail ». Selon le conférencier, pour mieux cerner ce phénomène qui est à la base de plus de trois quarts des 28 millions de décès dus aux maladies chroniques et des 82% des 16 millions de décès prématurés qui surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaires. « De graves pertes pour les chefs d’entreprises et travailleurs », fait-il remarquer.

    C’est pourquoi au cours de ces assises, seront développés trois grands sous-thèmes pour soutenir le thème central et donner plus d’orientations aux médecins, professionnels de la sécurité et santé au travail, aux infirmiers(ères) hygiéniques, etc. qui seront présents au congrès.

    Il s’agit de la surveillance médicale des travailleurs atteints de maladies chroniques, de l’aspect socio-économique des travailleurs malades, notamment leurs productivité dans l’entreprise et de leur collaboration avec les ressources humaines.

    Tout ceci en vue ressortir, poursuit Prof Bonny, les différents aspects médico légaux et sociaux.

    Donatien Kautcha Abidjan

    L'actualité ivoirienne en temps réel via l'appli Android (cliquez ici pour installer)
    Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

    Source : Koaci