Home International RDC : Présidentielle décembre 2018 – La Ceni donne Félix Tshisekedi vainqueur

RDC : Présidentielle décembre 2018 – La Ceni donne Félix Tshisekedi vainqueur

Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle de décembre 2018 ©️ AFP

RDC Politique – Très tôt ce jeudi, la Commission électorale indépendante nationale (Ceni) a proclamé les résultats du scrutin de décembre 2018, donnant Félix Tshisekedi vainqueur.

Alors qu’ils étaient attendus le 9 janvier à 23h, les résultats ont finalement été donnés le 10 janvier aux alentours de 3h du matin. Selon les chiffres annoncés par l’institution, le candidat de l’opposition l’emporte avec 38,57% des voix.

Rapidement ces résultats ont été contestés par Martin Fayulu. En effet, ce dernier crie au coup d’etat Électoral. « Mieux que quiconque, vous savez que cette proclamation est le fruit des résultats trafiqués, inventés, et fabriqués de toutes pièces dans les officines obscures du FCC », a-t-il dénoncé. Plusieurs personnes faisaient état de tractations entre le parti au pouvoir et le camp Tshisekedi.

Selon les chiffres de la Ceni, Fayulu arrive second avec 6 366 732 voix soit 34,83% des votes, devançant le dauphin de Kabila qui récolte 23,84%.

Une victoire historique

Félix Tshisekedi, fils de l’opposant historique Etienne Tshisekedi décédé en 2017, est donc président « provisoirement » élu. A 55 ans, il succède à Joseph Kabila dont le mandat avait expiré depuis 2016. Il entre ainsi dans l’histoire en étant le premier opposant proclamé vainqueur. « Aujourd’hui est un grand jour, un jour historique pour la République démocratique du Congo mais également un jour historique pour l’opposition traditionnelle de ce pays », a-t-il affirmé peu de temps après l’annonce des résultats.

Toutefois, avant même sa victoire, les soupçons de pacte avec le camp Kabila ont très vite émergés. Poussé vers la porte, Joseph Kabila ne pouvait prétendre à un troisième mandat.  La Constitution le lui interdisant, Emmanuel Ramazani Shadary avait finalement été désigné candidat pour le FCC. D’aucuns dénoncent un arrangement entre l’ancien président et Tshisekedi afin de mettre hors jeu Fayulu. Des accusations qui font craindre de vives contestations dans le pays.

Dans sa première prise de parole, le fils Tshisekedi a par ailleurs tenu à rendre hommage au président sortant. « Je rends hommage au président Joseph Kabila. Aujourd’hui, nous ne devons plus le considérer comme un adversaire mais plutôt comme un partenaire de l’alternance démocratique dans notre pays », s’est-il exprimé au siège de son parti. Des propos qui font écho à son entretien avec un journal belge dans lequel il tendait la main à Kabila. En effet, il promettait à ce dernier, une vie tranquille et sans poursuite et en RDC s’il quittait le pouvoir de lui même.

La Cour Constitutionnelle devrait confirmer et publier les résultats définitifs dans les prochains jours. Compte tenu du retard pris dans le calendrier électoral, certainement d’ici le 15 janvier. Avant cela, il sera possible aux candidats le souhaitant de déposer des recours.

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Afrique Post News ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook