Home International Près d’une centaine de carcasses d’éléphants retrouvées au Botswana

Près d’une centaine de carcasses d’éléphants retrouvées au Botswana

Des carcasses d’éléphants au Botswana. Credits : CNEWS

APN – L’ONG Éléphants sans frontières a retrouvé 90 corps d’éléphants sans vie et sans défenses lors d’un recensement aérien.

C’est en effet lors d’un recensement aérien des pachydermes mené avec le ministère national de la Faune et des Parcs nationaux que l’ONG a fait cette triste découverte.

Le gouvernement du nouveau président Mokgweetsi Masisi a décidé il y a quelques mois, de désarmer le personnel en charge de lutter contre le braconnage et les traficants d’ivoire. Une mesure portant de lourdes conséquences.

« Nous avons commencé notre recensement le 10 juillet et nous avons déjà dénombré 90 carcasses d’éléphants et nous retrouvons chaque jour plus d’éléphants morts » déclare Mike Chase, responsable de l’ONG

« La plupart ont été tués par des balles de gros calibre, il s’agit du plus grave épisode de braconnage en Afrique dont j’ai jamais été informé » ajoute-t-il.

Grâce à la richesse de sa faune et malgré les mesures strictes de protection de l’environnement, de nombreux hommes fortunés s’y rendent régulièrement pour y pratiquer chasse et safaris de luxe.

De plus, les braconniers des pays limitrophes tels que la Zambie et l’Angola sont de plus en plus nombreux au Botswana, pays contenant la population la plus importante d’éléphants en liberté sur le continent.

« Là-bas, ils ont tué tant d’éléphants qu’ils ont presque disparu. Les contrebandiers viennent maintenant au Botswana » expliqué Mike Chase.

Pour éviter des conséquences plus dramatiques sur la population de pachydermes, le pays devra rapidement prendre de nouvelles mesures ou revenir sur les reformes prises récemment.

Source : Sciences et Avenir

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Afrique Post News ». Benin Times n’es pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook