Home Faits divers Un enfant retrouvé mort enfermé dans un véhicule, un autre mal en...

Un enfant retrouvé mort enfermé dans un véhicule, un autre mal en point

A en croire nos sources, le vendredi 17 mai 2019, Silabou A. un jeune apprenti-mécanicien de 17 ans, arrive aux alentours de 9h, dans le garage-autos se trouvant à l’arrière de la pharmacie « Saint-Uriel ». C’est dans ce garage qu’il apprend son métier, en attendant de s’installer des années plus tard, à son propre compte. C’est bien cela l’ambition de l’adolescent.

Comme d’habitude, il est toujours le premier à pointer dans le garage, en vue de mettre tout en place, avant même l’arrivée de son patron Sawadogo B. Ce dernier ayant horreur que la mise en place ne soit pas faite avant sa prise de fonction.

Mais alors que le jeune apprenti-mécanicien s’emploie à tout mette en ordre, il s’arrête tout d’un coup. C’est qu’il entend subitement frapper à la vitre de l’un des véhicules en stationnement dans le garage et attendant d’être remis en état. Les bruits sont faibles certes, mais ils lui parviennent tout de même. Vu qu’un calme règne pour l’heure sur les lieux, avant le vacarme de tout à l’heure.

Silabou A. avance alors à pas feutrés vers ledit véhicule. Et que voit-il ? Un petit garçon de trois ( 03) ans, qu’il reconnaît parfaitement, pour habiter avec ses parents juste à côté. C’est depuis l’intérieur de la voiture où il est enfermé, que le garçonnet répondant au nom de Ibrahim Traoré, frappait à la vitre.

L’apprenti-mécanicien accourt et ouvre la portière. Là, le gosse très mal en point, dégringole de la voiture et s’écroule à même le sol, évanoui. Mais Silabou A. n’est pas au bout de ses surprises. Car juste après, il voit un autre gamin couché sur la banquette arrière. Mais celui-ci qu’il identifie comme Mohamed Belem, âgé de quatre ( 04), est mort contrairement au premier. Son corps, du fait de la chaleur à l’intérieur de la voiture, est boursouflé.

Ce petit garçon vêtu d’une culotte Jeans, avec le torse dénudé, qu’il reconnaît également comme on l’a dit, est le fils de Belem T., le boutiquier installé juste en face du garage-auto.

Complètement en état de choc devant ce qu’il vient de découvrir, l’apprenti-mécanicien alerte téléphoniquement son patron. Ce dernier déboule sur place les instants suivants et découvre les faits macabres.

Les parents des pauvres gamins sont alertés. Ces derniers qui accourent sur les lieux, comprennent à présent, la soudaine disparation de leurs enfants depuis la veille. Des gosses qu’ils recherchaient en vain, sans penser un seul instant, qu’ils étaient enfermés à l’intérieur d’une Mercedes sur cale dans le garage, non loin de chez eux.

La police saisie, fait venir des agents sur les lieux. Et après le constat d’usage de ces derniers, le petit Ibrahim Traoré, rescapé de la terrible aventure, est évacué dans un hôpital. Quand le corps sans vie de Mohamed Belem, son compagnon d’infortune, prenait lui, le chemin de la morgue, par les soins des services des pompes funèbres.

La question maintenant est de savoir, comment ces gamins se sont-ils retrouvés enfermés dans la Mercedes, avec la dramatique suite que l’on sait ? L’enquête policière est en cours, pour justement éclairer sur la question.

KIKIE Ahou Nazaire

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook