Home Faits divers Incendie de la casse de Koumassi : Accusée sur les réseaux sociaux,...

Incendie de la casse de Koumassi : Accusée sur les réseaux sociaux, la mairie réagit et invite les populations à la sérénité

Les Abidjanais et plus particulièrement les riverains du Boulevard Antananarivo ont été témoins d’un gigantesque incendie qui s’est déclaré dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 mai 2019, à la casse du quartier Bia Sud à Koumassi, faisant de nombreux dégâts matériels.

En attendant les résultats de l’enquête en cours pour déterminer les causes de cet incendie, « des personnes manifestement mal intentionnées, pointent avec légèreté et de façon totalement irresponsable un doigt accusateur sur la Mairie, à travers des rumeurs fantaisistes, farfelues et insensées », s’indigne la mairie.

En l’absence du maire Cissé Ibrahima Bacongo, la secrétaire générale de la mairie, Mme Brigitte Yapo Epse Diby, a produit un communiqué pour inviter « les auteurs des rumeurs et leurs relais ainsi que toutes les personnes en quête de buzz sur les réseaux sociaux, à éviter de porter des accusations infondées et dénuées de toute logique sur une quelconque implication de la Mairie dans ce drame »

Ci-dessous le communiqué de la mairie

Un incendie est survenu dans la nuit du mercredi 08 au jeudi 09 mai 2019, à la casse du quartier Bia Sud à Koumassi, sur le Boulevard Antananarivo (voie du Camp Commando), faisant de nombreux dégâts matériels.

Le Ministre CISSE Ibrahima Bacongo, Maire de la Commune, en déplacement hors d’Abidjan pour les obsèques de son ami et frère, Pr FOFANA Lemassou, a dépêché une forte délégation conduite par le premier Adjoint au Maire, M. BALLEY Narcisse Toussaint, afin d’exprimer la compassion et la solidarité de la Commune aux victimes, et, par la même occasion, s’informer des circonstances de ce drame.

Les autorités militaires et policières trouvées sur les lieux du sinistre ont assuré de l’ouverture d’une enquête afin de situer l’opinion sur l’origine de l’incendie.

Mais plutôt que de compatir à la douleur des sinistrés, des personnes manifestement mal intentionnées, pointent avec légèreté et de façon totalement irresponsable un doigt accusateur sur la Mairie, à travers des rumeurs fantaisistes, farfelues et insensées, avant le dépôt de toute conclusion de l’enquête en cours.

A toutes fins utiles, la Mairie de Koumassi tient à rappeler qu’elle n’a pas eu besoin de recourir à des incendies criminels pour déguerpir les commerçants et les artisans qui occupaient les trottoirs des voies publiques, ainsi que les populations vivant sur les sites à risques.

Aussi, invite-t-elle les auteurs des rumeurs et leurs relais ainsi que toutes les personnes en quête de buzz sur les réseaux sociaux, à éviter de porter des accusations infondées et dénuées de toute logique sur une quelconque implication de la Mairie dans ce drame.

Enfin, la Mairie tient à informer les auteurs de cette cabale, qu’ils ne parviendront pas à la distraire, pour la détourner, de la poursuite de ce qu’elle considère comme une œuvre de salut public, à savoir les vastes chantiers d’assainissement et de salubrité entrepris dans la Commune en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail des populations

Le Maire de Koumassi invite par conséquent les populations à la sérénité tout en les assurant de sa ferme volonté d’honorer tous ses engagements contenus dans son projet de développement dénommé « KOUMASSI AUTREMENT ».

P/LE MAIRE P.O

LE SECRETAIRE GENERAL

Brigitte Yapo Epse DIBY

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook