Home Faits divers Crise de jalousie: Il tue à la machette son voisin qui lui...

Crise de jalousie: Il tue à la machette son voisin qui lui a ravi sa femme

Mais comment expliquer ce crime ? De fait, informent nos sources, Denis K. et sa femme O. Awa habitent près du sexagénaire qui lui, est un adepte avéré de la polygynie, avec ses trois femmes. Depuis lors, l’esprit de bon voisinage est le quotidien des deux familles tranquilles en leur sein.

Malheureusement, des dissensions vont naître dans le couple de Denis K. et sa femme. Ce sont des disputes à n’en plus finir. Le foyer bat sérieusement de l’aile. Awa ne veut plus de Denis. Elle veut le quitter. Toutes les tentatives de médiation des uns et des autres souhaitant voir le couple vivre paisiblement comme autrefois, la femme n’en a cure.

C’est donc la mort dans l’âme, que le planteur voit sa conjointe claquer la porte du foyer, et s’en aller rejoindre sa famille vivant dans le village de Batogo.

Mais quelque temps plus tard, voilà Awa de retour. Mais à la grande surprise de Denis K., ce n’est pas pour retrouver son foyer. Mais bien plutôt, celui de son voisin, Isaac K., en tant que quatrième femme de ce dernier.

Denis K. est complètement indigné. Il n’en croit pas ses yeux, et rapidement, il en arrive à sa conclusion. Pour lui, son voisin et ami Isaac K. est celui qui était donc à la base des différents conflits conjugaux, qui ont fini par faire voler en éclats son couple. Et tout cela qu’il qualifie de machination, n’avait donc qu’un seul but : lui ravir sa femme Awa.

Et pour ça, le planteur nourrit une vengeance. Une grande traîtrise, qu’il ne saurait tolérer. Ainsi, le mardi 22 janvier 2019, il tend une embuscade à celui qui est désormais son rival.

L’ignorant totalement, Isaac K. est surpris sur la route de son champ. Il ne peut se tirer du guet-apens. Il est complètement à la merci du cocu qui se jette sur lui, lui administre plusieurs coups de machette, avant de prendre la fuite, à la vue de passants. Il laisse derrière lui, une scène digne d’une véritable boucherie.

Les agents des forces de l’ordre saisis, viennent effectuer le constat d’usage, avant de faire enlever le corps sans vie, affreusement mutilé, de Isaac K. Puis, les recherches qu’ils engagent, finissent plus tard, par aboutir à l’arrestation du tueur présumé.

Raphaël ZOHOURI ( Correspondant)

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook