Home Faits divers Côte d’Ivoire/ Une dame grièvement blessée dans une bagarre de rue à...

Côte d’Ivoire/ Une dame grièvement blessée dans une bagarre de rue à Bouna

Diabagaté fatouma, 26 ans et domiciliée à Bouna au quartier Ouattarasso, a, au cours d’une bagarre de rue, blessé grièvement Ouattara Adigata, une commerçante de 24 ans, résidant au quartier Kardioulasso.

Les faits remontent à mercredi, à 9h, dans une ruelle du quartier Ouattarasso où dame Ouattara passait son chemin. Mais celle-ci sera surprise par la nommée Diabagaté fatouma qui l’attendait certainement à ce tournant.

Diabagaté Fatouma  voulait forcément en découdre avec elle, car accusant Ouattara Adigata de l’avoir traitée de prostituée en chef de la ville de Bouna, une information qui lui aurait été rapportée par des personnes anonymes.

Ouattara Adigata qui dit ne pas être l’auteur de cette diffamation propose à Diabagaté de mener dorénavant des enquêtes sérieuses et poussées avant d’accuser à l’aveuglette d’honnêtes citoyens.

Après sa réplique, Ouattara Adigata poursuit tout de même sa route, oubliant malheureusement  qu’elle traverse le quartier de Diabagaté Fatouma dont la colère s’est intensifiée après cette réponse inattendue qu’elle juge d’ailleurs injurieuse à son égard.

Très vite, elle fait appel à ses sœurs du quartier et Ouattara Adigata est encerclée. La jeune dame, vouée à son propre sort, sera copieusement rudoyée par cette horde de femmes déchaînées, sorties de toutes les maisons.

C’est à l’hôpital plusieurs heures plus tard, qu’elle reprendra connaissance. Elle a eu le visage tuméfié et horriblement griffé, l’ayant causé de graves et profondes blessures, avec à l’appui une incapacité de travail de plus de 20 jours, comme l’indique son certificat médical.

Diabagaté Fatouma, conduite au poste de police le jour des faits, a été déféré ce vendredi à la maison d’arrêt et de correction de Bouna. Elle devra répondre de ses actes les prochains jours, devant les juges de la section de tribunal de Bouna.

Auteur: Aip – Web-News

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site IMatin

 

Commentaires Facebook