Home Faits divers Accident de la route : Un pasteur, un pharmacien et son épouse...

Accident de la route : Un pasteur, un pharmacien et son épouse tués, les circonstances du drame

Un grave accident de la circulation a été enregistré le jeudi 9 mai dernier, en fin d’après-midi, dans le département d’Abengourou. Cet accident mortel a eu loieu précisément dans la localité d’Apprompronou, gros bourg situé à 34 km au nord de la capitale de l’Indénié, sur le tronçon Abengourou-Agnibilékrou. Trois morts, dont un responsable religieux, ont été enregistrés sur le coup. Sur les faits, nos sources notent en effet que régulièrement, des camions remorques, tantôt en panne, tantôt en situation d’arrêt momentanée volontaire, stationnent sur le bord de la chaussée dans le village d’Apprompronou.

Le souci, c’est qu’à la sortie nord de ce village, se trouve un dangereux virage qui réduit considérablement la visibilité des usagers venant d’Abengourou. Ce jeudi 9 mai 2019 justement, Kossonou Israël, responsable de la pharmacie de l’hôpital général d’Agnibilékrou et son épouse sont de retour d’Abidjan. Avec eux, dans leur véhicule personnel de type Toyota de couleur bleue nuit, se trouve Arsène N’guessan, prophète à l’Eglise Foursquare d’Agnibilékrou. Ils reviennent, toujours selon nos sources, d’une cérémonie de prière organisée dans le cadre des activités de leur église. Lorsque les occupants du véhicule parviennent au niveau du village d’Apprompronou, nous sommes en fin d’après-midi. Pis, une forte pluie s’abat sur la région. A l’évidence, ce temps orageux, ajouté à la pénombre de la nuit tombante, rend la visibilité pratiquement nulle. Pourtant, c’est à une vitesse notable que le responsable sanitaire traverse le bourg. Grosse imprudence.

De fait, à cet endroit et pratiquement sur la chaussée, est stationné un camion, visiblement en panne. La collision est inévitable. Dans un bruit assourdissant d’amas de férailles, Kossonou Israël au volant heurte violemment ledit camion. Le choc frontal fait voler littéralement en éclats la partie avant de la voiture et ne laisse aucune chance de survie à ses trois occupants. Ils sont tués sur le coup. C’est peut-être le lieu d’attirer l’attention des autorités compétentes sur le danger des mauvais stationnements sur les routes et particulièrement sur ce nouvel axe routier, entièrement réhabilité.

Zéphirin NANGO

(Correspondant régional)    

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site « Infodrome ». Ivoire Times n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook