Home Economie Planification et développement : La BAD lance le projet AfriK4R-GRD

Planification et développement : La BAD lance le projet AfriK4R-GRD

67
SHARE

L’ouverture de l’atelier de haut niveau sur la Gestion axée sur les Résultats de développement (GRD) a eu lieu le lundi 25 juillet 2016 à Abidjan-Cocody à Sofitel l’hôtel Ivoire. Cet atelier s’est tenu en présence du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan et la Ministre du Plan et du Developpement Kaba Nialé.
« Il faut nécessairement s’approprier la culture des résultats à tous les niveau, et en faire la promotion dans nos institutions », a déclaré le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan. Selon lui, la Côte d’Ivoire, unie dans sa diversité doit permettre de renforcer les acquis et aligner les interventions futures du gouvernement sur le Programme National de Développement (PND) 2016-2020. Pour le Premier Ministre, le lancement de ce projet en Côte d’Ivoire, dénote de la place importante que le pays occupe depuis quelques années sur l’échiquier mondiale. Il a signifié que la Grd est un processus de gestion du changement durable en termes d’amélioration, dans les conditions de vie des populations. A l’en croire, le projet requiert un soutien politique et l’auto-habilitation des citoyens pour responsabiliser les gouvernements sur les résultats atteints. Il rassure donc les organisateurs de l’engagement du gouvernement de les accompagner dans toutes les activités pour la mise en œuvre dans l’exécution du projet. Quant à Janvier Litse Vice-président de Banque Africaine de Développement, il affirme : « Il est indispensable que l’appropriation du projet de la gestion axée sur les résultats, soit pleine. Il faut lancer le défi de promotion de la culture des résultats dans notre quotidien, afin de servir de modèles à ceux dont nous aimerions changer les vies ». Selon lui, les pays membres se doivent de mobiliser davantage leurs propres ressources, pour financer le développement et prendre leur indépendance financière. Pour lui, la Communauté Africaine de Pratiques (AfCoP) créée est une réponse à la volonté commune des dirigeants Africains, à s’approprier les outils pour annoncer leur adhésion à tous les projets de développement. Cela implique pour Janvier Litse, le renforcement des capacités des pays Africains, la consolidation des institutions et le soutien des initiatives locales pour la mise en œuvre du projet. Il a réitéré l’engagement de sa Banque de son appui à la CoP. Pour Mme Kaba Nialé ministre du Plan et du Développement, cette initiative vise à améliorer l’efficacité des politiques dans la résolution des questions de bien être des populations, et à accélérer l’intégration régionale en Afrique par la promotion de la pratique de la Grd. Il faut donc pour elle, sensibiliser les instances de décisions dans chaque secteur d’activité sur la nécessité de favoriser la mise en œuvre d’initiatives à résultats rapides. Cette cérémonie s’est terminée avec la signature d’une déclaration de la Côte d’Ivoire qui s’engage à intégrer la Grd dans les processus décisionnels portant sur les politiques et projets de développement au niveau local et national. Ce projet est mis en œuvre dans 18 pays en Afrique.

O.R

abidjan.net