Home Economie Les enseignants du primaire public en Côte d’Ivoire demandent la suppression des...

Les enseignants du primaire public en Côte d’Ivoire demandent la suppression des “cours de mercredi”

Hermann KOFFI

Le Syndicat national d’enseignement primaire public de Côte d’Ivoire (SNEPPCI), a annoncé mardi, à Abidjan, une grève de cinq jours, demandant la suppression “des cours de mercredi”, initiés en 2016 par le gouvernement ivoirien.

“La revendication majeure de notre grève, est l’arrêt immédiat des cours de mercredi”, a déclaré, Andjou Andjou, secrétaire nationale du syndicat, joint par téléphone par un journaliste de ALERTE INFO.

La semaine dernière, une rencontre entamée entre le syndicat des enseignants du primaire public et le ministre de l’Education Nationale, Kandia Camara, en vue d’entreprendre des négociations, n’a pas “abouti”, a regretté M. Andjou.

“La grève est bel et bien maintenue”, a indiqué M. Andjou, ajoutant que “d’autres mesures seront prises, si le gouvernement ne réagit pas” favorablement à leur demande.

La grève est observée à Abidjan, à Yamoussoukro (centre ivoirien), à Agboville (sud ivoirien), a-t-on appris.

A Korhogo, ville située au nord de la Côte d’Ivoire, les cours n’ont pas été “perturbés”, confie une institutrice de la localité joint par téléphone par un journaliste de ALERTE INFO.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook