Home Economie Le Ministre Thierry Tanoh s’enquiert des conditions du partenariat entre l’Etat et...

Le Ministre Thierry Tanoh s’enquiert des conditions du partenariat entre l’Etat et la CIE

88
SHARE

En visite au pôle de Distribution de la Compagnie ivoirienne d’Electricité (CIE), le ministre du Pétrole de l’Energie et du Développement des Energies renouvelables, Thierry Tanoh a dit être venu « s’enquérir des conditions du partenariat entre l’Etat ivoirien et la CIE.

A travers cette visite, le ministre souhaitait mieux comprendre les tâches et les fonctions de la CIE ainsi que les difficultés auxquelles la compagnie fait face. L’ambition du ministre Thierry Tanoh, c’est de parvenir à « un partenariat gagnant-gagnant » entre l’Etat et la CIE. Ce, à travers « l’accès du maximum des Ivoiriens aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur à une électricité de qualité ».

La Compagnie Ivoirienne d’Electricité est un opérateur privé qui a en charge la fourniture de l’électricité en Côte d’Ivoire depuis 1990. Elle est liée à l’Etat de Côte d’Ivoire par une convention de concession qui a été reconduite en octobre 2005 pour 15 années supplémentaires. Cette convention confie à CIE, l’exploitation des ouvrages de production, de transport et de distribution, la commercialisation, l’importation et l’exportation de l’énergie électrique sur l’ensemble du territoire national et dans la sous-région.

Quant à L’Etat, il a gardé la responsabilité de la gestion du patrimoine et à ce titre, décide, finance et fait réaliser tous les investissements de développement et de renouvellement des ouvrages. Toutes les décisions stratégiques sur le Secteur de l’électricité, ainsi que l’arbitrage des conflits et la gestion de la dette du Secteur, sont de la responsabilité de l’Etat.

Avant le pôle de distribution de la CIE, dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les structures sous tutelles, le ministre Thierry Tanoh a visité lundi, la Société ivoirienne de raffinage (SIR), la Société multinationale de bitumes (SMB) et la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d’Ivoire (GESTOCI).

Elisée B.

Source : abidjan.net

abidjan.net