Home Economie Le Ministre Souleymane Diarrassouba à la 9ème Conférence des Ministres du Comité...

Le Ministre Souleymane Diarrassouba à la 9ème Conférence des Ministres du Comité de coordination pour le développement de l’artisanat africain (CODEPA)

31
SHARE

Le Ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, M. Souleymane Diarrassouba, à la tête d’une délégation, a pris part à la 9ème Conférence des Ministres du Comité de coordination pour le développement de l’artisanat africain (CODEPA) ouverte par M. Jacob MUDENDA Président de l’Assemblée nationale du Zimbabwe le 23 juin 2017 à Bulawayo. Le thème retenu pour cette édition était « les politiques nationales, régionales et continentales de développement et de promotion de l’artisanat dans les Etats membres du CODEPA (2010-2015) : Etat des lieux et perspectives ». Précédée de la réunion technique des experts du 21 au 22 juin 2017, cette conférence a été organisée par le Gouvernement du Zimbabwe. Elle a enregistré la participation de 26 Etats membres dont 16 au niveau ministériel. En sa qualité de président sortant du CODEPA le Ministre Souleymane Diarrassouba a fait une allocution dans laquelle il a fait le bilan de son mandat et a souhaité plein succès à son successeur, Mme Hon Sithembiso G.G. NYONI, Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et du Développement des Coopératives du Zimbabwe.
Ses acquis portent d’une part sur l’évaluation de l’artisanat dans les pays membres avec la mutualisation des meilleures pratiques et d’autre part pour avoir amené le Comité Technique Spécialisé de l’Union Africaine Sur l’emploi et le travail lors de sa session d’avril 2017 à Alger à acter l’extension de la protection sociale aux artisans et à envisager la création d’une unité au sein de l’UA dédiée à l’artisanat. Une Motion a été lue pour le remercier et le féliciter pour lavoir impulse une nouvelle dynamique au CODEPA et pour Tous les efforts accomplis avec à la clé des présents symboliques qui lui ont été remis.
Avant le huis clos, le ministre a présidé la session consacrée à l’examen du rapport des travaux des experts incluant des recommandations. Ces dernières ont fait l’objet d’échange entre les ministres des Etats membres. Tous les intervenants se sont accordés la nécessité d’accélérer le processus de reconnaissance officielle du CODEPA par l’union africaine. A ce sujet, ils ont souhaité que le développement de l’artisanat et des petites entreprises soit le thème d’un sommet des Chefs d’Etats au cours de l’année 2018.
Aussi, le ministre a-t-il insisté sur la nécessité d’impliquer les Chefs d’Etats en raison du rôle que doit jouer le développement de l’économie de l’artisanat et des petites entreprises dans la diversification de l’économie, la création d’emplois l’élargissement de l’assiette fiscale et l’amélioration des conditions de vie des populations africaines. Il faut noter que l’Afrique du Sud vient de faire son entrée au CODEPA rejoignant le Zimbabwe la Namibie et l’Ouganda au titre de l’Afrique australe.

Source : abidjan.net