Home Economie L’Appel de Chairman Salamé pour des élections locales apaisées, sans violence en...

L’Appel de Chairman Salamé pour des élections locales apaisées, sans violence en Côte-d’Ivoire (Francophonie)

67

L’Association des ambassadeurs libres ensemble de la Francophonie (ALEF)

Aux leaders des partis politiques,
A tous les acteurs majeurs du processus électoral
Aux medias nationaux et internationaux,
Aux Amis de la société civile,
A toute la population ivoirienne,

Je voudrais avant toute chose, remercier chaleureusement le président de la République, son Excellence Alassane Ouattara, qui a permis aujourd’hui, à près de 800 ivoiriens, grâce à une ordonnance d’amnistie, de recouvrer leur totale liberté. Cet acte de grande portée historique, vient en à point douter de décrisper l’atmosphère politique en Côte d’Ivoire.

Le président de l’ALEF que je suis est hautement touché et fière de cette grandeur d’esprit dont à fait preuve le chef de l’Etat.

Le samedi 13 octobre 2018, les ivoiriens seront appelés aux urnes pour élire à la fois les conseillers régionaux et municipaux .En prélude à l’organisation de ces élections locales en Côte d’Ivoire, nous lançons l’appel de l’Association Les Ambassadeurs Libres Ensemble De La Francophonie , l’ALEF, afin d’inviter les différents acteurs majeurs du processus électoral à faire la promotion du vivre ensemble, de la cohésion et de la paix, concepts chers à la Francophonie, pendant cette période sensible dans notre pays.

L’organisation des élections municipales et régionales actuellement en Côte d’Ivoire, devrait être un moment de consolidation de la démocratie participative, une occasion de promotion des idées et des programmes de développement locale pour le bien-être économique, social et culturel de nos populations. . L’ALEF souhaite que cette élection permette le choix de maires et Présidents de conseils régionaux soucieux de la bonne gouvernance et prônant la consolidation des relations harmonieuses entre les populations locales en assurant leurs plein développement. Au moment où nous entrons dans la dernière ligne droite de cette campagne électorale, l’ALEF voudrait profiter de cette occasion pour inviter tous les candidats et leurs états-majors de campagne, tous les leaders des partis politiques, les électeurs, les médias et tous les acteurs impliqués dans la tenue de ces élections à cultiver l’esprit du vivre ensemble.

Et aux populations, nous leur disons de cultiver la tolérance, de vivre en harmonie dans la paix avant, pendant et après la période électorale,

Aussi, voudrions-nous convier au nom de Dieu, tous les leaders politiques et leurs militants à faire preuve de sagesse et de retenue, à proscrire les manifestations violentes et à épargner notre pays du triste spectacle des morts et blessés pour des élections.

Nous avons connu ce triste spectacle pendant la crise post-électorale en 2010 -2011 mais nous disons plus jamais ça. D’ailleurs à l’approche de la présidentielle de 2020, nous sentons une certaine fébrilité troublante ; c’est pourquoi, nous ambassadeurs libres ensemble de la francophonie avons jugé opportun de lancer maintenant un appel à la sérénité aux ivoiriens pour considérer les joutes électorales comme un simple jeu démocratique ; malgré tous les enjeux importants aux yeux des uns et des autres. Dans l’esprit de l’organisation internationale de la Francophonie (OIF) dont nous sommes l’émanation, il faut qu’on s’engage tous en faveur de la paix, de la diversité, de la liberté et de la solidarité agissante. Disons encore non aux conflits multiformes en bannissant le repli sur soi, la peur, le rejet de l’autre, la radicalisation et surtout la violence.

Nous partageons avec vous ce proverbe de la sagesse orientale, (et je cite) : « En ce monde, la haine n’a encore jamais dissipé la haine. Vivons donc heureux, sans haïr ceux qui nous haïssent. Seul l’amour dissipe la haine. »

Et l’amour vrai consiste à vivre notre différence en respectant l’autre sans le nier, ni l’agresser.

Dieu est Amour !

Fait à Abidjan le 09/10/2018
Chairman MOHAMED SALAME, Président de ALEF

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook