Home Economie Lancement à Abidjan des activités de l'Association Française des investisseurs pour la...

Lancement à Abidjan des activités de l'Association Française des investisseurs pour la croissance

Les activités du Club Afrique de l’Association Française des investisseurs pour la croissance (AFIC) ont été lancées, mercredi, à Abidjan en présence du président de ce Club, Hervé Schricke, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Co-organisé en partenariat avec la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et le Cabinet EY Côte d’Ivoire, ce lancement des activités de l’AFIC sur le continent a été marqué par une réunion au cours de laquelle le «Livre blanc du Capital-Investissement en Afrique» fut présenté.

L’objectif de ce livre, a expliqué M. Schricke, est de «soutenir l’entrepreneuriat africain». «Les jeunes ont envie d’entreprendre. Il y a une dynamique qui a besoin d’être soutenue », a-t-il poursuivi.

Auparavant, le Directeur général de la BRVM, Edoh Kossi Amenounve a relevé que cette rencontre d’Abidjan permettra d’apprécier les indicateurs de l’évaluation des recherches du capital-investissement en Afrique et les sorties par le canal de la bourse.

« Nous sommes conscients des préoccupations du Capital-investissement par rapport à nos marchés qui portent essentiellement sur leur faible liquidité, leur profondeur insuffisante et leur efficience relative », a expliqué le DG de la BRVM, mettant en exergue quelques indicateurs de performances de son institution.

Ces indicateurs de performances au 31 décembre 2015 témoignent selon lui, de la « vitalité de notre marché boursier et de sa capacité à mettre en œuvre des actions innovantes pour donner à nos entreprises les moyens de financer leur développement » .

« 4 924 milliards de FCFA de ressources mobilisées depuis 1998 dont 4 253 milliards de FCFA sous forme d’emprunts obligataires et 671 milliards sous forme d’émissions d’actions , soit 38% des crédits accordés à l’économie par les banques », a-t-il expliqué.

En outre, il y a 39 sociétés cotées pour une capitalisation de 7500 milliards de FCFA , soit 14,42% du Produit intérieur brut (PIB ) de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), faisant de la BRVM, la 6è bourse africaine. Par jour, il y a 1,3 milliard de valeurs qui sont transigées.

Karim Traoré, représentant le Ministre Abdourahmane Cissé chargé du budget et du portefeuille de l’Etat a remercié les initiateurs de cette rencontre pour avoir porté leur choix sur la Côte d’Ivoire avoir abriter cette première rencontre en terre africaine. « Le financement de l’économie constitue l’un des enjeux majeurs du développement », a fait observer M. Traoré, par ailleurs Directeur de cabinet du ministre Cissé.

La cérémonie d’ouverture a fait place aux travaux qui se sont déroulés autour de deux tables rondes relatives au Capital-investissement en Afrique. La table Ronde 1 a été consacré au Marché et écosystème du Capital-investissement, quand la deuxième Table ronde a traité du contexte Juridique institutionnel et opérationnel.

L’AFIC a vocation à réunir les écosystèmes du Capital-investissent français et africain dans le but de promouvoir l’accompagnement du développement des entreprises africaines de toute taille. Le Club Afrique dont , la création a été annoncée par le Président François Hollande le 6 février 2015 lors du Forum franco-africain « pour une croissance partagée », point de départ de la Fondation AfricaFrance, compte déjà près de 250 membres, français et africains pour la plus part.

Africatime CI

Commentaires Facebook