Home Economie La production cacaoyère du département de Tabou menacée par le mauvais état...

La production cacaoyère du département de Tabou menacée par le mauvais état des routes

45
SHARE

Tabou - La production cacaoyère du département de Tabou estimée chaque année à plus de 40.000 tonnes risque d'être bloquée pendant la campagne 2016-2017 en raison de l'état défectueux des pistes villageoises de la région et surtout de l'axe Tabou-Nigré qui est coupé depuis plusieurs mois, prévient le directeur départemental de l'agriculture et du développement rural de Tabou, Abdou Mané.

"Depuis plusieurs mois, la circulation est presqu'impossible entre Tabou et Nigré en passant par Grabo, Djouroutou et Para. Or la partie nord du département de Tabou qui comprend les localités de Grabo, Néka, Djouroutou, Béoué, Karié, Para, Nigré, etc. est la principale zone de production de cacao" s'est inquiété M. Mané.

Selon lui, les pistes villageoises sont devenues bourbeuses et glissantes à cause de la forte pluviométrie du département de Tabou où "il tombe en moyenne 2000 millimètres de pluie par an."

"Il faut qu'une solution rapide et définitive soit trouvée au problème de route à Tabou parce que cette zone produit du cacao de bonne qualité dont près de 90% est de grade 1 et 2", a ajouté le directeur départemental de l'agriculture et du développement rural de Tabou.

"Il serait souhaitable de réhabiliter ou de bitumer la nationale A7 qui traverse le département de Tabou parce que le port de San-Pédro a besoin du bon cacao de cette zone.", a-t-il plaidé.

Le département de Tabou compte plus de 9.000 producteurs de cacao et une cinquantaine de sociétés coopératives.

bb/kkf/akn/kam

abidjan.net