Home Economie La Côte d’Ivoire lève plus d’un milliard de dollars sur les marchés...

La Côte d’Ivoire lève plus d’un milliard de dollars sur les marchés financiers internationaux

19
SHARE

La Côte d'Ivoire a achevé "avec succès" sa mission de mobilisation de ressources sur les marchés financiers internationaux dénommée eurobond 2017 en levant plus d'un milliard de dollars et plus de 500 millions d'euros sur les marchés financiers d'Amérique et d'Europe.

Selon une note d'information de la Primature ivoirienne, l'opération a permis de lever précisément "1,250 milliard de dollars et 625 millions d'euros, à des maturités de respectivement 16 et huit ans".
Pour le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, "le succès de l'opération est le témoignage de la confiance des marchés financiers internationaux dans le leadership du président Alassane Ouattara et dans la vision qu'il a pour le développement de la Côte d'Ivoire".

"Les arguments qui ont milité en faveur de la Côte d'Ivoire ont été, entre autres, qu'elle a une économie diversifiée, compétitive, résiliente, peu dépendante du pétrole et non dépendante de l'exportation d'un seul produit", rapporte la note d'information publiée mercredi et qui cite le Premier ministre ivoirien.
Le gouvernement fait valoir également "la place de pôle de croissance et de hub sous-régional énergétique, de télécommunications, de transport aérien et de place financière" de la Côte d'Ivoire dans l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

La délégation ivoirienne conduite par Amadou Gon Coulibaly, s'est rendue sur les places financières de Paris, Francfort, Munich, Londres, Boston et New York du 1er au 8 juin avec pour objectif d'obtenir des ressources pour venir en appui au budget de l'Etat et de financer son plan national de développement (PND) sur la période 2016-2020.

Le PND 2016-2020, voté par l'Assemblée nationale, a pour objectif d'accélérer la croissance économique et le développement de la Côte d'Ivoire, à travers notamment la poursuite de nouvelles réformes structurelles et sectorielles et la mise en œuvre d'un important programme d'investissement évalué à près de 30.000 milliards de FCFA, dont au moins 60% sont attendus du secteur privé.

L'année dernière, lors d'une table ronde des bailleurs de fonds à Paris, la Côte d'Ivoire avait mobilisé 7.700 milliards FCFA au titre des investissements publics. Les investisseurs privés s'étaient moins engagés avec 9.500 milliards FCFA lévés, contre 18.716 milliards FCFA sollicités par le gouvernement ivoirien.
Le PND est censé hisser la Côte d'Ivoire au rang des pays émergents à l'horizon 2020 et l'eurobond devrait servir à la création de grands projets dans les secteurs des chemins de fer, de l'énergie, des routes et des infrastructures aéroportuaires et portuaires.

Il permettra également, selon le gouvernement ivoirien, d'adopter une politique dynamique de transformation des produits agricoles comme le cacao et l'anacarde dont la Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial, d'engager de grands travaux d'infrastructures pour les services sociaux de base.

Source : abidjan.net