Home Economie Gestion comptable, financière et fiscale, transformation numérique des entreprises et du secteur...

Gestion comptable, financière et fiscale, transformation numérique des entreprises et du secteur public: Cegid s’installe à Abidjan

125

La Côte d’Ivoire n’en finit pas d’attirer des investisseurs. Après la Fnac, Gemalto, Carrefour et autres, c’est l’entreprise française Cegid qui a décidé de s’implanter à Abidjan. Ce groupe européen créé et présidé par Jean-Michel Aulas, par ailleurs président de l’Olympique de Lyon, et dirigé par Patrick Bertrand, a procédé au lancement des activités de sa toute première filiale en Afrique subsaharienne ce 29 mars au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Selon le président Aulas, Cegid est un acteur majeur de la transformation numérique des entreprises et éditeur de logiciels de gestion et de services Cloud. « Avec ses solutions déjà déployées dans près de 20 pays africains, l’ouverture de la filiale à Abidjan, en Côte d’Ivoire, traduit les nouvelles ambitions du groupe sur le continent africain », a expliqué Aulas. Pour lui, ce premier éditeur français de solutions de gestion était d’abord un logiciel pour expert-comptable il y a de cela 30 ans avant de mettre l’accent aujourd’hui sur les petites et moyennes industries, les petites et moyennes entreprises et les grandes entreprises. « La Côte d’Ivoire était un passage obligé car il y a de la capacité, du savoir-faire technologique, en prime, une Afrique qui fait partie de notre axe de développement. Malgré l’attaque terroriste de Grand-Bassam, malgré une certaine déstabilisation, nous avons maintenu notre date d’arrivée à Abidjan. La peur est un élément de réactivité », a indiqué Aulas. Pour lui, quand on est entrepreneur, la peur n’est pas l’élément qui fait avancer les choses. L’on doit mettre l’accent sur le courage. « Les attentats doivent nous inciter à ne pas reculer. Pas de place à la peur mais à la détermination. Cegid est un grand ami de la Côte d’Ivoire », a souligné Aulas. Quant à Patrick Bertrand, directeur général de Cegid, il a révélé que leurs domaines de compétences sont la comptabilité et la finance, la paie, les ressources humaines, le retail, le manufacturing, les services, etc. A l’en croire, la structure s’occupe déjà de la paie de la police au Congo Kinshasa et de la gestion des bourses des étudiants au Gabon. « Nous voulons nous intégrer complètement dans les pays dans lesquels nous voulons investir. En Côte d’Ivoire, nous sommes là pour officialiser notre présence et prendre contact avec le gouvernement qui nous donnera ses priorités. Nous sommes leader en France sur les logiciels de fiscalité et nous voulons accompagner les projets du gouvernement ivoirien », a justifié Patrick Bertrand. Il a rassuré que l’entreprise s’appuiera, il est vrai, sur l’équipe de Cegid, mais formera des intégrateurs sur place, donc utilisera des personnes qui connaissent la Côte d’Ivoire. Surtout que, a fait savoir Patrick Bertrand, « il y a de très bonnes écoles d’ingénieries dans le pays ». Cette journée de lancement a été également marquée par une conférence panel sur le thème: « La révolution numérique : acteur de la croissance africaine ». Une rencontre qui a été présidée par le ministre ivoirien de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Koné.

JEA

abidjan.net

Commentaires Facebook