Home Economie Extension de l’aéroport d’Abidjan en Côte-d’Ivoire pour 8 millions de passagers d’ici...

Extension de l’aéroport d’Abidjan en Côte-d’Ivoire pour 8 millions de passagers d’ici 3 ans

(Abidjan,14/09/2018,NewsAero)-Le développement du transport aérien semble être une priorité pour le gouvernement ivoirien. Invité ce jeudi 13 septembre 2018, de la tribune « Les grands rendez-vous de l’Expression », du journal éponyme ivoirien, le ministre des Transports a présenté les ambitions du régime d’Alassane Ouattara pour la capitalisation à terme du ciel ivoirien. Mon département ministériel s’attaquera d’ici la fin de l’année, « à l’extension de l’aéroport d’Abidjan pour le faire passer de 2 millions à 8 millions de passagers », a annoncé Amadou Koné. « C’est un projet qui est quasiment bouclé. Il reste quelques signatures à faire. Nous allons certainement avant la fin de l’année, procéder à ces signatures et commencer ces travaux qui vont durer trois ans. Au bout de trois ans, on aura un nouvel aéroport », a-t-il ajouté.

L’ambition de moderniser l’aéroport international Félix-Houphouët Boigny d’Abidjan n’est bien sûr pas un fait du hasard, mais la résultante du développement du secteur aérien en Côte d’Ivoire. « Nous sommes aujourd’hui à 25 compagnies aériennes qui opèrent à Abidjan, là où au sortie de la crise, on avait près d’une dizaine de compagnies aériennes. Les compagnies aériennes sont en train de revenir de sorte qu’avec la création d’Air Côte d’Ivoire, on a dépassé l’année dernière, le cap de 2 millions de passagers, alors qu’on avait à peine 600.000 passagers en 2013 », a confié le ministre des Transports.

Parlant justement d’Air Côte d’Ivoire, les autorités ivoiriennes ambitionnent son déploiement sur le marché international. « Nous prévoyons qu’Air Côte d’Ivoire aille à l’international. Nous sommes en train de travailler pour que ce ne soit pas un pari risqué. Nous travaillons avec la direction générale d’Air Côte d’Ivoire pour que ce soit un succès. Parce qu’a l’expérience, on a constaté que plusieurs compagnies aériennes nationales de la région, à partir du moment où elles ont commencé les vols internationaux, ont eu beaucoup de problèmes. Nous travaillons sur tout cela, pour éviter qu’Air Côte d’Ivoire rencontre les mêmes difficultés », a expliqué monsieur Amadou Koné.

Source: Newsaero.info

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook