Home Economie Côte d’Ivoire: Orpaillage clandestin, 228 sites démantelés, 64 personnes interpellées, de nouvelles...

Côte d’Ivoire: Orpaillage clandestin, 228 sites démantelés, 64 personnes interpellées, de nouvelles mesures arrêtées pour lutter contre le phénomène

44
SHARE

- Jeudi 12 Octobre 2017-Le gouvernement intensifie sa lutte contre l’orpaillage clandestin dans les localités du pays.

Il a adopté une communication relative au Programme National de Rationalisation de l’Orpaillage (PNRO)-Fermeture des sites illicites Recolonisés et nouveaux sites créés (ORPI 4).

Une opération de fermeture des sites illicites d’orpaillage recolonisés et des nouveaux sites d’orpaillage, dénommée ORPI 4, s’est déroulée du 3 au 17 septembre 2017, conformément au renforcement du dispositif gouvernemental de lutte contre l’orpaillage illicite.

L’ORPI 4 a abouti, notamment, au démantèlement de deux cents vingt-huit (228) sites d’orpaillage illicite, à l’interpellation de soixante-quatre (64) personnes ainsi qu’à la destruction d’environ sept mille (7000) abris de fortune, de plusieurs centaines d’engins et équipements d’exploitation minière.

Le Gouvernement annonce avoir accéléré le processus de délivrance d’autorisations d’exploitation minière afin de permettre l’installation d’opérateurs légaux et de consolider les actions de déguerpissement.

Ainsi, 49 autorisations d’exploitation pour l’or ont été octroyées, dont quarante et un (41) pour l’exploitation minière semi-industrielle et huit (08) pour l’exploitation minière artisanale.

En outre, il a arrêté diverses mesures en vue de renforcer et d’accroître la lutte contre l’orpaillage illicite. Il s’agit notamment de : la surveillance des sites déguerpis avec une plus grande implication, responsabilisation et vigilance au niveau du Corps préfectoral afin d’éviter les recolonisations ; une plus grande implication des Rois et Chefs traditionnels, de l’Administration préfectorale ainsi que des élus et cadres ; le renforcement des mesures judiciaires, avec plus de célérité et de fermeté dans l’application des sanctions contre les contrevenants ; la poursuite de la délivrance d’autorisations formelles d’exploitation ; l’organisation d’un deuxième séminaire gouvernemental sur le phénomène d’orpaillage clandestin en Côte d’Ivoire d’ici la fin décembre 2017 afin de tirer les leçons des actions menées à ce jour et d’examiner d’autres pistes de solutions pour une lutte plus inclusive et plus efficace contre ce phénomène.

Donatien Kautcha, Abidjan

L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli Android (cliquez ici pour installer)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Source : Koaci