Home Economie Côte d’Ivoire : statu quo du prix du cacao pour la saison...

Côte d’Ivoire : statu quo du prix du cacao pour la saison intermédiaire

Les cacaoculteurs de Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, continueront de percevoir comme en début de campagne 1 000 francs CFA (deux dollars américains) le kilo de leur produit pour la campagne intermédiaire 2015-2016 qui s’ouvre vendredi sur l’ensemble du territoire national.

L’annonce a été faite mercredi par le Conseil du cacao-café (organe étatique de gestion de la filière).

« Le Conseil reconduit le barème établi au titre de la campagne principale et fixe à 1 000 FCFA/kg le prix garanti aux producteurs pour la campagne intermédiaire de commercialisation du cacao », indique un communiqué du Conseil.

Le texte « fixe au 1er avril la date d’ouverture de la campagne intermédiaire 2015-2016 ».
La campagne de commercialisation du cacao en Côte d’Ivoire commence en octobre et se termine le 30 septembre de chaque année.

Le pays connaît deux récoltes de cacao par an, une récolte principale du mois d’octobre au mois de mars et une récolte intermédiaire appelée encore petite traite allant d’avril à août.

Habituellement, le prix d’achat pour la saison intermédiaire se situe en dessous de celui de la campagne principale en raison de la décote qui découle du rétrécissement des fèves occasionné par la sécheresse en cette période.

En Côte d’Ivoire, le prix minimum garanti bord champ est passé de 500 FCFA avant la réforme de 2012 à 725 FCFA puis 825 FCFA et 850 FCFA la campagne 2014-2015 et maintenant 1 000 francs CFA.

Les prix garantis ont permis de procurer en 2014 des revenus globaux aux producteurs estimés à 1.309,65 milliards de FCFA, soit une hausse de 20,51% par rapport à 2013, selon le gouvernement ivoirien.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao avec près de 40% des récoltes mondiales pour une production de plus de 1,7 million de tonnes en 2014-2015.

Les ressources procurées par le cacao participent à hauteur de plus de 20% du PIB de la Côte d’Ivoire, représentent près de 50% des recettes d’exportation du pays et font vivre plus de six millions d’Ivoiriens.

abidjan.net

Commentaires Facebook