Home Economie Cote-d’Ivoire: Les transitaires menacent l’entrée en vigueur du décret limitant l’âge des...

Cote-d’Ivoire: Les transitaires menacent l’entrée en vigueur du décret limitant l’âge des véhicules d’occasion importés

200

Par Connectionivoirienne

Les transitaires menacent de tout bloquer au port et dans les transports publics

Les transitaires regroupés au sein du Syndicat de la nouvelle génération des transitaires et importateurs de véhicules d’occasion de Côte d’Ivoire (Sngtivo) ne veulent pas de l’application du décret du 6 décembre 2017 portant limitation de l’âge des véhicules importés à 5 ans.
Ils ont crié leur ras-le-bol vendredi au guichet unique sous une pluie battante en scandant « Ado démissionne !», « ministre des transports démissionne !». Ils portaient des bandeaux rouges et semblaient très déterminés. Pour le secrétaire général de ce syndicat Djéhi Bi Cyril, l’entrée en vigueur de ce décret sera catastrophique pour le secteur du transit de véhicules d’occasion qui emploie des milliers de jeunes, directement ou indirectement. Il demande l’annulation pure et simple de ce décret.

Le fait que dénonce ce syndicat est que si ce décret venait à rentrer en vigueur, seuls les plus nantis exerceraient le métier de transitaire puisque les droits de douane pour les véhicules de moins de 5 ans étant très élevés, les jeunes transitaires (les plus nombreux d’ailleurs) qui n’ont pas une importante surface financière se verraient ainsi exclus du métier.

C’est pourquoi ce syndicat, rejetant tous les justificatifs du gouvernement, propose l’application de la proposition du ministre du commerce qui limite à 7 ans l’âge des véhicules importés. La 8e année l’usager devra payer une amende de 200 mille francs et 10 mille par année supplémentaire. A défaut limiter à 15 ans l’âge des véhicules destinés au transport et à 20 ans celui des camions.
Si ces propositions ne sont pas prises en compte, le Sngtivo envisage de paralyser les activités du port autonome ainsi que les transports publics dès la semaine prochaine. Le décret d’abord suspendu, rentre en vigueur fin juin 2018.
SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site connexion ivoirienne.

 

Commentaires Facebook