Home Economie Côte d’Ivoire: Les douanes annoncent des souplesses et avantages de dédouanement pour...

Côte d’Ivoire: Les douanes annoncent des souplesses et avantages de dédouanement pour les opérateurs digne de confiance

101

– Samedi 24 février 2018 -La 15ème session des rendez-vous des douanes avec le secteur privé a eu lieu ce jour à la Chambre de commerce et d’industrie.

Côte d'Ivoire: Les douanes annoncent des souplesses et avantages de dédouanement pour les opérateurs digne de confiance

Le Directeur des douanes, Colonel major Da Pierre Alphonse a à l’occasion annoncé, la mise en place d’un programme d’Opérateur Economique Agréé (OEA).

L’Opérateur Economique Agréé peut se définir comme étant un opérateur économique digne de confiance, dans le cadre des opérations douanières qu’il accomplit et dont la fiabilité a été formellement reconnue à partir d’un audit de certification.

«Ainsi défini, le concept OEA constitue une avancée notable dans la facilitation des échanges, » s’est-il justifié.

Le DG a rassuré le secteur privé que les douanes se sont engagées à moderniser leurs procédures et techniques afin de prendre efficacement en compte les préoccupations du Secteur Privé.

Il a affirmé que les enjeux du partenariat Douanes/Secteur Privé sont multiples, car ce partenariat génère un climat de coopération constructive, fait évoluer l’attitude des Douanes vis-à-vis du Secteur Privé et vice-versa, suscite un sentiment d’appropriation, etc.

Le Colonel major, Da Pierre Alphonse a reconnu que le partenariat fécond entre les Douanes et le Secteur Privé génère des avantages mutuels.

Puisqu’il favorise une meilleure transparence des procédures douanières, permet une meilleure compréhension des options et exigences des entreprises conduisant à l’élaboration d’une politique centrée sur les entreprises, assure une meilleure compréhension de la règlementation douanière, améliore la réputation et la notoriété des entreprises, etc.

Les Douanes Ivoiriennes se sont engagées depuis quelques années dans un processus de modernisation pour être en phase avec les exigences du Commerce international.

Des réformes douanières ont été entreprises en faveur du Secteur Privé et les acquis en la manière sont multiples.

Le DG a rappelé, la mise en place du Guichet unique du Commerce Extérieur (GUCE) qui regroupe les différents acteurs en un lieu virtuel unique, facilite les opérations de dédouanement et permet un gain de temps certain, la réduction des documents exigés à l’importation et à l’exportation.

Il a déclaré que la démarche qualité est en phase d’implémentation dans tous les services pour mieux répondre aux besoins et attentes des clients-usagers.

«Désormais, le Secteur Privé est au cœur des préoccupations de l’administration des Douanes. A ce jour, quatre (4) services sont certifiés à la norme ISO à savoir le Bureau Abidjan-Port, la Direction des Services Aéroportuaires, la Direction des Enquêtes Douanières et le Bureau de Noé, » a précisé le Colonel major.

Malgré ces nombreux acquis, et conscientes du rôle important du Secteur Privé et de l’activité douanière pour le développement économique, les Douanes Ivoiriennes ont développé des plateformes d’échanges avec le Secteur Privé.

Il s’agit de la création des cadres de concertation pour assurer d’une part, la transparence des procédures et d’autre part, garantir les droits des opérateurs économiques, de l’Observatoire de la Célérité des Opérations de Dédouanement (OCOD) est un exemple réussi de partenariat Douanes/Secteur Privé. Ainsi, il constitue un outil de promotion des bonnes pratiques pour assurer une fluidité, une aisance dans l’accomplissement des formalités en Douane.

Plusieurs projets sont en cours dans le cadre des perspectives de ce partenariat.

Le DG a annoncé la dématérialisation des procédures qui porte sur la gestion automatisée des attestations de régularité douanière, la gestion des demandes de Codes additionnels, de Déclarations Sommaires de Transfert et d’Admission Temporaire Ordinaire.

Selon lui, ce projet assure la traçabilité et la célérité des opérations.

Dans le cadre de la démarche qualité, il a indiqué qu’un applicatif de « gestion des plaintes et réclamation clients » a été créé depuis le 14 mars 2017 et fera l’objet de vulgarisation en cette année 2018.

«C’est une plateforme conçue pour améliorer le traitement des plaintes et réclamations clients et apporter des informations de premier niveau sur les procédures douanières, » a expliqué le Colonel major.

Il est également envisagé un déploiement des scanners dans les principaux bureaux frontières en vue de contrer les opérateurs véreux comme mentionné par le DG des douanes.

Wassimagnon, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook