Home Economie Côte d’Ivoire: Les difficultés que rencontrent les PME qui constituent un moteur...

Côte d’Ivoire: Les difficultés que rencontrent les PME qui constituent un moteur de la croissance économique

63

Le siège de la fédération des PME (Ph )-

–   Dimanche 11 février 2018 -Moteur de la croissance économique et importante pourvoyeuses d’emplois dans l’économie, les Petites et Moyennes Entreprises (PME) sont confrontées à de nombreuses difficultés, comme l’a relevé vendredi le président du conseil d’administration de la fédération (FIPME) , Dr Joseph Boguifo .

En Côte d’Ivoire, elles représentent 98% des entreprises recensées et contribuent à hauteur de 20% à la formation du PIB, 12% de l’investissement national et 23 % de la population active.
Malgré les dispositions prises par le gouvernement notamment, la création d’un minstère dédié au PME, la mise en place d’un comité de concertation public-privé (CCESP) ,l’unité de lutte contre la corruption ,la création d’une agence des PME etc. 12 freins majeurs les contraignent leur développement.

L’accès aux sources de financement ; les problèmes liés à l’acquisition et l’exécution des marchés ; Ceux relatifs au faible niveau de compétences techniques et managériales ; le coût et accès à l’énergie ; la disponibilité de la main d’œuvre ; la corruption etc…, sont un frein à l’éclosion des PME.
Selon le premier responsable de la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME), il n’existe aucune statistique fiable sur le nombre exact des PME en Côte d’Ivoire. 
A en croire une étude réalisée par l’Institut National de la Statistique (INS), les PME ivoiriennes sont très jeunes. Plus de 64% d’entre elles ont une durée d’existence de moins de dix ans.
Plus de la moitié des PME (57%) ont réalisé un niveau investissement initial de moins de 500.000 FCFA. 
Mais face à cette situation désastreuse, le gouvernement veut créer un tissu dense et solide de 100.000 à 120.000 PME soit un doublement du nombre actuel d’ici l’horizon 2020.
« Vous comprenez mieux notre désarroi lorsqu’une pareille situation, il est brandi aux PME déjà très affaiblies et décontenancées, une telle annexe fiscale », a indiqué Dr Boguifo.
Donatien Kautcha, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d’Ivoire, recevez les infos exclusives de en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.