Home Economie Côte d’Ivoire : L’amicale des DAAF dénonce l’imposture d’un certain «Abdoulaye Koné»

Côte d’Ivoire : L’amicale des DAAF dénonce l’imposture d’un certain «Abdoulaye Koné»

26

– Mercredi 19 septembre 2018 – Une déclaration (No 01-09-2018) d’un soit-disant « collectif des Directeurs des Affaires Administratives et Financières (DAAF) » a été publiée lundi sur les médias sociaux américains et dans certains médias comme constaté par KOACI qui, l’ayant reçu par courriel le 16 septembre dernier (voir ph2), ne l’a, pour des raisons d’incapacité de vérification, traité.

Côte d'Ivoire : L'amicale des DAAF dénonce l'imposture d'un certain «Abdoulaye Koné»

Le signataire du document, «Abdoulaye Koné», réagissait à l’annonce faite vendredi dernier par le procureur de la République, Richard Adou, de poursuites judiciaires à l’encontre des cadres, élus et DAAF des ministères et institutions du pays.

Ce dernier qui jusqu’à l’heure n’aura daigné répondre à nos interrogations quand à son collectif, a affirmé dans sa note à destination selon lui, de «l’opinion nationale et internationale», qu’ils « sont le maillon faible d’une chaîne de corruption dont l’origine est la présidence de la république. »

« Nous DAAF, refusons d’être les moutons de sacrifice. Si tant il est vrai que la corruption a triplé sousle régime du Président Alassane et n’a nulle comparaison possible. Pour certains d’entre nous qui cumulons 20 à 30 ans d’exercice dans les ministères, jamais nous n’avons été confrontés à autant de cupidité et de boulimie de la part des membres d’un gouvernement », a-t-il dénoncé.

Les DAF des ministères techniques regroupés au sein de l’Amicale des DAF de Côte d’Ivoire dénommée AMIDAF-CI ont réagi à cette grave accusation.

Dans une déclaration transmise ce mercredi à et signée par Ballo Bakari, Directeur des Affaires Financières du Ministère des Transports, l’amicale fait les observations suivantes :

« Le sieur Abdoulaye Koné n’a jamais figuré dans le fichier des DAF des ministères techniques de Côte d’Ivoire. Il n’a d’ailleurs pas précisé ni son ministère technique de rattachement, ni ses contacts ; Les DAF des ministères techniques sont regroupés plutôt au sein de l’amicale des DAF de Côte d’Ivoire (AMIDAF-CI et non au sein d’un quelconque collectif ; Les DAF de l’AMIDAF ne se reconnaissent donc pas dans une telle déclaration et la condamnent avec la grande énergie ; Les DAF des ministères techniques sont respectueux des institutions de la République et ne sauraient tenir un discours irrévérencieux à l’égard des personnalités qui les incarnent ».

Poursuivant, les DAF des ministères techniques (AMIDAF-CI) réaffirment leur adhésion au principe de la transparence dans la gestion des derniers publics.

En leur qualité d’agents publics, ils réaffirment leur total engagement à rendre effectif dans le cadre de leur fonction, toutes les décisions du chef de l’Etat, Alassane Ouattara et de son gouvernement, en particulier, celles relatives à l’amélioration de la transparence, de la lutte contre la corruption et de toutes les actions de bonne gouvernance dans la gestion de l’Etat.

 
 
« Les DAF des ministères techniques réunis au sein de l’AMIDAF-CI se réservent le droit de porter plainte contre le sieur Abdoulaye Koné et de son collectif devant les autorités compétentes pour les allégations mensongères et diffamatoires », a conclu Ballo Bakari.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook