Home Economie Côte d’Ivoire : Afrique du Sud, Tanoh vante le potentiel du bassin...

Côte d’Ivoire : Afrique du Sud, Tanoh vante le potentiel du bassin sédimentaire ivoirien devant les sommités des secteurs gazier et pétroliers africains

Tanoh
– Jeudi 15 Novembre 2018 – Dans le cadre de la semaine africaine du pétrole dénommée « Africa Oil Week qui s’est tenue à Cape Town en Afrique du Sud, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, Thierry Tanoh a exposé, le potentiel du bassin sédimentaire ivoirien devant les sommités des secteurs gazier et pétrolier africain.

Le ministre ivoirien a présenté aux compagnies pétrolières, les opportunités d’investissement dans le bassin sédimentaire ivoirien.

Il a indiqué que la Côte d’Ivoire, avec sa façade maritime de près de 500 kilomètres, dispose d’un potentiel pétrolier important.

C’est pourquoi le Gouvernement ivoirien a engagé depuis plusieurs années des actions fortes visant à mettre en valeur le potentiel pétrolier et gazier dudit bassin sédimentaire dans le cadre de partenariats gagnant-gagnant, afin de faire de ce secteur, une véritable mamelle de l’économie en vue de l’émergence de la Côte d‘Ivoire à l’horizon 2020.

Thierry Tanoh a affirmé que les perspectives d’avenir de son pays en matière de gaz et de pétrole sont prometteuses, car le Gouvernement a entrepris de nombreuses réformes.

Il a rappelé les performances de l’industrie pétrolière ivoirienne qui comprend 4 blocs producteurs comprenant 8 gisements.

«Le bassin sédimentaire ivoirien produit aujourd’hui environ 33 000 barils jour de pétrole brut et 170 millions de pieds cubes jour de gaz naturel. La totalité du gaz naturel produit est utilisée pour la production électrique. La Côte d’Ivoire constitue ainsi un marché captif du gaz naturel car les besoins actuels et à venir, pour satisfaire la demande en électricité nationale et à l’exportation et la demande des secteurs industriel et minier, sont de plus en plus importants, » a-t-il ajouté.

Le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables a surtout mis en exergue les faits majeurs intervenus dans le secteur pétrolier ivoirien ces cinq dernières années pour le rendre davantage attractif, notamment l’aménagement du Code Pétrolier de 1996 par l’Ordonnance d’avril 2012 portant modification du Code Pétrolier de 1996 etc.

Il a enfin rassuré son auditoire sur la volonté du gouvernement de développer une coopération régionale en jouant un rôle actif dans le processus de réforme de l’Organisation des Producteurs de Pétrole Africains (APPO) et surtout de poursuivre la promotion des blocs pétroliers ivoiriens.

Wassimagnon

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook