Home Economie Côte d’Ivoire : 585,63 milliards de FCFA attendus pour la réalisation de...

Côte d’Ivoire : 585,63 milliards de FCFA attendus pour la réalisation de la 1ere tranche du SDAD, les bailleurs de fonds s’engagent à décaisser 738 milliards de FCFA

— Vendredi  14 Juin 2019—Les Bailleurs de fonds se sont engagés aujourd’hui à décaisser 738 milliards de FCFA à l’issue d’une table ronde organisée en vue du financement de la première tranche du Schéma directeur de l’assainissement et du drainage d’Abidjan.

Il s’agit des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) de la Côte d’Ivoire, dont la Banque Mondiale, la Banque Islamique de Développement (BID), la Banque Africaine de Développement BAD, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) ou encore l’Agence Française de Développement (AFD).
Toutes ces institutions financières ont fait des promesses de décaissement pour le financement de la 1ere tranche du Schéma Directeur de l’Assainissement et du Drainage dans le District Autonome d’Abidjan (SDAD) dont la réalisation est chiffrée à 585,63 milliards de FCFA attendus.
Après l’annonce des intentions de financement de 738 milliards de FCFA faite par les Bailleurs de fonds mobilisés par l’Etat, suivra dans les prochains mois, la phase procédurale de décaissement pour l’exécution des projets entrant dans la mise en œuvre de la 1ere tranche du SDAD à compter de 2020. 
En l’absence du Premier ministre ivoirien, cette table ronde des bailleurs de fonds a été présidée par Moussa Sanogo, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat.
Le Secrétaire d’Etat, Moussa Sanogo s’est réjoui de la mobilisation exceptionnelle des ressources pour le financement de la phase 1 du SDAD qui comprend 25 projets structurants.
Selon lui, il appartient désormais au Gouvernement d’entreprendre sa réalisation dans les meilleurs délais et les règles de l’art.
Moussa Sanogo a enfin invité les « amis de la Côte d’Ivoire à joindre aux annonces des actes. »
Initiatrice de cette table ronde, la ministre de l’Assainissement et de la salubrité, Anne Désirée Ouloto et de nombreux représentants des ministères techniques impliqués dans la mise en œuvre de la 1ere tranche du SDAD étaient présents à cette table ronde.
Le communiqué final qui a sanctionné cette table ronde a été lu par la ministre de l’Assainissement et de la salubrité qui a exprimé la reconnaissance de l’Etat aux partenaires bilatéraux et multilatéraux.
Elle les a rassuré de la disponibilité de son département et de celui du ministère de l’Economie et des Finances concernant, la concrétisation de toutes ces annonces de financements.
Par ailleurs, il faut mentionner que le Schéma Directeur vise à améliorer le cadre de vie des populations en réduisant significativement la charge polluante des eaux usées et des eaux pluviales pour les milieux récepteurs de surface et souterrains et de disposer d’un outil de planification efficace conforme au Plan National de Développement (PND) et à la lettre de politique sectorielle.
C’est-à-dire le document d’orientation et de stratégie gouvernementale en matière d’assainissement et du drainage. Enfin, le premier Plan Directeur d’Assainissement et Drainage de la Ville d’Abidjan a été réalisé en 1973 et actualisé en 1981. En dépit d’une pression urbaine toujours croissante, il n’a jamais été mis à jour.
Wassimagnon

Côte d'Ivoire : 585,63 milliards de FCFA attendus pour la réalisation de la 1ere tranche du SDAD, les bailleurs de fonds s'engagent à décaisser 738 milliards de FCFA

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook