Home Culture Son nouvel album toujours loin des siens: Serges Kassy répond au Burida

Son nouvel album toujours loin des siens: Serges Kassy répond au Burida

291
SHARE

Après la réaction du Burida (Bureau ivoirien du droit d’auteur) à l’annonce de la commercialisation de son denier album (‘’Loin des miens’’) sur le territoire ivoirien, Serges Kassy réagit.

L'annonce de la vente de votre nouvel album en Côte d’Ivoire a suscité la réaction du Burida qui indique que l’œuvre ne peut être vendue sur le territoire ivoirien, en l'absence de sticker. Qu’en dites-vous ?
Dîtes aux responsables de cette structure, notamment à sa directrice générale que les CD de Gadji Céli dont elle a autorisé la vente sur le territoire ivoirien, sont entre les mains des pirates. L’album de Gadji Céli n’est pas encore distribué sur le territoire ivoirien. Cette œuvre ne laisse personne indifférent. Et curieusement, jusqu’à présent, je ne l’ai pas vue réagir face à ce que je viens de vous révéler concernant l’album de Gadji, alors que le Burida a donné son OK pour que l’œuvre soit vendue en Côte d’Ivoire. On comprend aisément qu’elle (la Dg du Burida : Ndlr) et son équipe ont peur de la réaction du régime une fois nos œuvres sur le marché. La seule chose que nous demandons aux Ivoiriens, c’est d’aller passer leurs commandes dans les Fnac (Fédération nationale d'achats des cadres : Une chaîne de magasins française spécialisée dans la distribution de produits culturels (musique, littérature, cinéma, jeu vidéo) et électroniques (Hi-Fi, informatique, télévision), à destination du grand public... : Ndlr) et les succursales de la Fnac. Lorsqu’ils passeront leurs commandes et qu’elles arriveront sur le territoire ivoirien, cette structure ira les faire sticker comme elle l’a toujours fait pour les autres artistes dont elle vend les produits. Ma gène dans cette affaire, c’est l’attitude du Burida à venir se précipiter dans la presse pour dire que mes CD ne sont pas stickés donc illégaux. Alors que le produit n’est même pas encore présent sur le territoire ivoirien. Je trouve cela bizarre pour une maison censée défendre mes intérêts.

La sortie officielle de cette œuvre, selon votre staff, était pourtant annoncée en Côte d'Ivoire pour le 3 février 2017 ?
Pour la Côte d’Ivoire, nous précisions qu’il fallait passer les commandes dans les Fnac, en attendant un contrat avec une maison de distribution. Je pense que les discussions engagées avec les maisons de disque aboutiront certainement pour une distribution physique, et cela se fera d’ici peu.

Quel écho avez-vous du terrain, depuis l’annonce de la sortie officielle de cette première œuvre musicale depuis votre exil ?
Positif ! Avec la diffusion du morceau promo ‘’Kpètou’’ sur plusieurs radios en Côte d’Ivoire dont Radio Jam, je crois que les Ivoiriens sont impatients de se procurer ‘’Loin des Miens" car, les échos me sont favorables et j’en suis heureux.

Source : abidjan.net

abidjan.net