Home Culture Rentrée culturelle et artistique 2016 du Festagni

Rentrée culturelle et artistique 2016 du Festagni

102

Le Commissariat du Festival des Arts et de la Culture Agni organise le jeudi 31 mars 2016 à la salle ABISSA de l’hôtel PULLMAN, sa toute première rentrée culturelle et artistique. Comprenons le sens d’un tel évènement…

« Raffermir la Cohésion sociale »

Placé sous le haut patronage de Nanan TEHOUA II, chef de la tribu Ahua du Moronou et le parrainage de Monsieur ATTE AHUI ALEXANDRE, fils du pays Sanwi, la toute première rentrée culturelle et artistique du festival des arts et de la culture Agni (FESTAGNI), aura lieu le jeudi 31 mars 2016 à la salle ABISSA de l’hôtel PULLMAN d’Abidjan, de 17 heures à 20 heures. Pour cette saison culturelle 2016-2017, le commissariat général du Festival a choisi le thème pivot, « Culture et cohésion sociale ».

C’est donc sous le signe du raffermissement de la cohésion sociale au moyen du magnifique instrument qu’est la culture que les activités du FESTAGNI seront menées.

Pour le Commissaire général du festagni, ERIC ANE, « la culture dans sa riche diversité a une valeur intrinsèque aussi bien pour le développement que pour la cohésion sociale et la paix. Cette saison culturelle pour le FESTAGNI doit témoigner de l’engagement du monde des arts et de la culture de se mettre au premier plan pour accompagner le processus de paix en cours tout en mettant en exergue les notions culturelles fédératrices ».

Pour lancer cette saison culturelle 2016, une conférence panels de haut niveau se déroulera autour du thème majeur et d’actualité « Contribution de la culture Akan à l’édification d’une société de paix et de cohésion sociale ».

Le conférencier principal, l’honorable AMANGOUA LOKENSY et les différents panélistes plancheront sur ce thème pour faire comprendre à la nouvelle génération quelles sont les valeurs qui amenaient nos ancêtres à vivre ensemble en parfaite harmonie. Le clou de la cérémonie sera la remise aux récipiendaires du prix du mérite de la culture Agni, dénommé « prix Kpômanfwe »

abidjan.net

Commentaires Facebook