Home Culture Côte d’Ivoire/ Médias : L’AIP "mérite" le soutien de l’Etat ivoirien, assure...

Côte d’Ivoire/ Médias : L’AIP "mérite" le soutien de l’Etat ivoirien, assure le ministre Maurice Bandama

107
SHARE

L’Agence ivoirienne de presse (AIP), unique agence de presse nationale de Côte d’Ivoire, « mérite » le soutien de l’Etat ivoirien, a estimé le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, affirmant que les dépêches cet organe reflètent « la vérité du terrain ». « Madame le Ministre, Madame la directrice, je voudrais vous féliciter pour le travail que vous (AIP) faites. Et je peux en témoigner, parce que même souvent dans ma région, votre correspondant m’appelle pour vérifier des informations, et parfois c’est lui qui m’informe sur des faits. (…) Vous méritez l’appui de l’Etat, vous méritez l’appui du gouvernement », a déclaré M. Bandaman, à l’adresse de sa collègue de la Communication, Maître Affoussiata-Bamba Lamine, et de la directrice de l’AIP, Barry-Sana Oumou, mercredi lors de la cérémonie de présentation de la charte de déontologie adoptée par les journalistes de l’Agence. Avec l’adoption de cette charte, les agenciers feront un travail journalistique encore plus professionnel s’ils se conforment à ces valeurs, précise-t-on.
« Les journalistes de l’AIP sont au quotidien aux côtés des populations, car ceux-là vivent les réalités du terrain. C’est pourquoi, les grands médias se fondent sur les dépêches, car les dépêches sont la vérité du terrain », a insisté le ministre de la Culture et de la Francophonie qui assurait le parrainage de cette cérémonie tenue au siège de l’AIP au Plateau (Abidjan). Il a profité de cette tribune pour appeler à nouveau l’ensemble des acteurs des médias à un traitement rigoureux, responsable et professionnel de l’information. « On ne doit pas pousser à détester, à haïr, mais il faut pousser à aimer, à la fraternité », a-t-il prodigué. Créée en 1961, l’AIP est le leader ivoirien de l’information de proximité. Elle couvre tout le territoire ivoirien avec une centaine de correspondants régionaux et une trentaine de journalistes professionnels, et offre des informations en temps réelles essentiellement sous forme de dépêches.

(AIP) tm

abidjan.net