Home Culture Côte d’Ivoire: Avant son inhumation ce samedi, la nation a rendu un...

Côte d’Ivoire: Avant son inhumation ce samedi, la nation a rendu un dernier hommage à l’ancien ministre, Léon Konan Koffi

249
SHARE

- Vendredi 6 Octobre  2017-Décédé le 29 août dernier, à l'âge de 82 ans, la nation a rendu hier, un dernier hommage à l'ancien ministre de la Défense, Léon Konan Koffi à l'occasion des obsèques nationales organisées en hommage au défunt en attendant son inhumation samedi dans sa ville natale à Didiévi.


La cérémonie s'est déroulée à la place d'arme de l'Etat major au Plateau en présence du chef de l'Etat, chef suprême des armées, Alassane Ouattara, du ministre d’État, ministre de la Défense, du chef d'état-major général, du commandant supérieur de la gendarmerie.
Dans son oraison funèbre, le ministre d’État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko a évoqué les souvenirs de son prédécesseur qui a occupé le portefeuille de la Défense de 1990 à 1996.

Selon lui, le défunt a marqué son passage au ministère de la Défense par des actions qui ont contribué au développement du système de défense, à l'amélioration des conditions de vie et de travail des militaires. Et a eu le mérite d'opérer des réformes en profondeur qui constituent à ce jour des références en la matière.

"Le code de la fonction militaire, la création du grade de colonel major, l'ouverture de la coopération militaire avec la Chine, la création de l'Ecole de maintien de la paix de Zambakro," sont à son actif a mentionné le ministre.

"Tous les personnels du ministère de la Défense retiennent du ministre d’État Léon Konan Koffi un homme accessible, travailleur infatigable, reconnu pour ses qualités humaines.

Notre pays perd un grand serviteur de l’État, un grand ministre, un homme bien et un homme de bien, un grand homme dont la vie constitue un modèle pour les nouvelles générations, une figure politique reconnue de tous,» a-t-il ajouté.

Bien avant l'étape de la place d'arme, une messe de requiem a été dite à la cathédrale St Paul d'Abidjan où Mgr Ahouana a affirmé que le défunt était un ''grand serviteur de l’État'', aux côtés des Présidents Houphouët-Boigny, Henri Koan Bédié et au service de ses frères ivoiriens.

Le dernier hommage national rendu à la dépouille de Léon Konan Koffi a eu lieu au siège de sa formation politique, le PDCI-RDA à la maison du parti à Cocody.

Le Secrétaire Exécutif, Maurice Kacou Guikahué, a reconnu que la carrière politique et professionnelle de Léon Konan Koffi fit riche et diversifiée.

«Il fut un homme d'exception, un travailleur infatigable doublé d'une conviction profonde et de devoir au service de la nation. Un véritable militant qui fut confronté à la gestion de crises sociopolitiques à un moment donné de l'histoire de la nation naissante," a précisé Guikahué.

Le défunt a été enfin immortalisé par son parti politique, le PDCI-RDA qui a remis le drapeau du parti à son épouse en attendant son transfèrement ce jour dans sa ville natale à Didiévi où il sera inhumé samedi.

Wassimagnon, Abidjan


Une info, des renseignements pour la pub sur les supports de , contactez nous au +225 08 85 52 93 ou [email protected]


Source : Koaci