Home Culture Côte d’Ivoire: Université Alassane Ouattara, la communauté Saint’ Egidio invite les étudiants...

Côte d’Ivoire: Université Alassane Ouattara, la communauté Saint’ Egidio invite les étudiants à la culture de la paix

– Dimanche 5 Août 2018 -l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, à l’instar des autres Universités de la Côte d’Ivoire est en proie à des actes de violence.Violence entre structures syndicales estudiantines.

Pour exhorter la jeunesse estudiantine à la culture de la paix, les étudiants de la communauté Sant’Egidio de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, ont organisé une conférence le samedi 4 Août 2018 au campus2 dans la salle American Corner, autour du thème  » la culture de paix, une nécessité en milieu universitaire « .

Pour la présidente de cette communauté catholique Kouadio Marie Marcelle, la violence se pratique de plus en plus dans les temples du savoir:

« on a constaté qu’il y’a assez de violences dans le monde, surtout dans nos Universités mais, rien n’est fait « , à t-elle indiqué.

 » nous, amis de Sant’Egidio , qui faisons la promotion de la paix, et étudiants, avons initié cette conférence pour attirer l’attention de nos amis étudiants pour leur dire qu’ils ne sont pas obligés de revendiquer par la force. On peut être acteur de paix en revendiquant dans la paix et la tolérance. La violence ne résout rien, au contraire elle affecte nos Universités qui vont de mal en pis », a-t-elle exhorté.

Le conférencier, Docteur Andih Kacou firmin, enseignant – chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody est revenu sur l’historique de la violence en milieu estudiantin en Côte d’Ivoire.

 » la violence dans nos Universités à été déclenchée en 1990 pour atteindre un pic dans les années 2000 jusqu’à 2010 . Les jours semblent s’améliorer, toutefois, les Universités restent toujours sensibles , instables parce-qu’il y’a régulièrement des affrontements entre groupes d’étudiants, et entre étudiants et forces de l’ordre portant sur des revendications « .

Aussi, docteur Andih Kacou Firmin a-t-il fait des recommandations:
« nous proposons que chaque ivoirien en général, et en particulier étudiant soit un ambassadeur de paix car nous estimons que la paix est une denrée périssable qui s’effrite avec le temps si on ne l’entretien pas. Que chacun d’entre nous soit un ambassadeur de paix « , a-t-il conseillé.

Pour rappel, la communauté Sant’Egidio à été fondée en 1968 par Andrea Richard à Rome en Italie. Elle lutte pour la paix dans le monde et la solidarité envers les personnes pauvres.

Donatien Kautcha, Abidjan et Correspondant sur Place

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook