Home Culture Côte d’Ivoire: Fraternité matin, limogeage du DGA, le camp Venance Konan jubile

Côte d’Ivoire: Fraternité matin, limogeage du DGA, le camp Venance Konan jubile

212

Venance Konan

– Vendredi 16 mars 2018 – Le limogeage du Directeur général adjoint du Groupe Fraternité intervenu hier au terme d’un conseil d’administration de crise a été diversement accueilli au sein de cette entreprise d’Etat en faillite.

Pendant que certains agents reconnaissants des biens faits de Saganogo Lamine pleuraient son départ, d’autres réputés très proches du Directeur général, Venance Konan encore à son poste se réjouissaient.

Hier dès l’annonce de la nouvelle du limogeage ou de la suspension du DGA, les proches de Venance Konan auraient sabré le champagne, pour célébrer le départ de Saganogo, puisque depuis quelques temps l’atmosphère entre les deux hommes étaient devenue très lourde.

«Fraternité matin : les pouvoirs de Venance Konan renforcés, » a écrit Mathieu Bledson via les reseaux sociaux (sa page facebook, ndlr) quelques minutes après l’annonce du débarquement de M. Saganogo.

L’appli Android avec les notifications pays par pays en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

«La direction générale de Fraternité matin a subi un léger réaménagement. M. Sakanogo DGA a été suspendu de ses fonctions. Venance Konan, Directeur général reste seul aux commandes, » a également écris Mathieu Bledson sur sa page.

Le journaliste veut-il narguer le personnel du Groupe Fraternité en se réjouissant du repositionnement de son « mentor » ?

En tout cas, la plupart des agents grincent en ce moment les dents, puisque que Venance Konan et Saganogo sont comptables de la mauvaise gestion qui a conduit l’entreprise à la faillite

Donc leur vœu le plus ardent est que, le Directeur général objet de contestation depuis quelques soit débarqué à son tour dans un délai raisonnable.

Wassimagnon, Abidjan

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook