Home Culture Côte d’Ivoire: Condamné à 1 an de prison au pays, DJ Arafat...

Côte d’Ivoire: Condamné à 1 an de prison au pays, DJ Arafat défie la justice et reste en France

Dj Arafat jeudi en France

– Dimanche 17 Juin 2018-  Il voulait annoncer quelque chose « de très très important qui allait choquer un grand nombre de personne » pour que, selon lui, « tout rentre dans l’ordre ».
Condamné récemment à un an de prison en Côte d’Ivoire et attendu par la justice ivoirienne qui menace de lancer contre lui un mandat d’arrêt, Dj Arafat, père à l’en croire « de quatre enfants français », a pris la décision de s’installer en France. Il l’a annoncé jeudi à travers une vidéo postée sur le médias social américain facebook.
«Je m’installe définitivement en France, mais ne vous inquiétez pas, je serai toujours présent pour vous faire plaisir. Je préfère vivre en France maintenant, car je suis trop resté en Côte d’Ivoire.Tant que mon pays aura besoin de moi pour de grands évènements, je viendrai et reviendrai m’installer dans mon deuxième pays, à la base, car je suis père de quatre enfants français.»
Sans ouvertement évoquer son affaire, pour lui « trop c’est trop », « je suis une icône du pays mais je trouve que c’est abusé toute cette méchanceté que les gens ont envers moi » déclare t’il.
«C’est pour mon album que je reste en France, ne pensez pas que c’est pour autre chose que j’ai pris ma décision, je vous rappelle que c’est depuis 2005 que je vis en France… je suis parent d’enfants français faut aussi que je reste à côté de mes enfants». explique celui qui, le vendredi 25 Mai 2018, a été reconnu coupable de coups et blessures, et acte de cybercriminalité sur la personne de Marc Régis Nai au tribunal de première instance d’Abidjan Plateau.
Dj Arafat, qui n’a pas assisté à son procès et qui, depuis, n’est pas rentré au pays, était attendu ce jour pour un concert à San Pedro.
Condamné à un an de prison ferme assorti d’une amende de 20 millions Fcfa, de nationalité ivoirienne, reste à savoir si la justice de son pays émettra contre lui un mandat d’arrêt et si la France l’exécuterait.
A suivre.

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site . Ivoire times n’est pas l’auteur de cet article.

 

Commentaires Facebook