Home Culture Côte d’Ivoire : Après la démission de Patrice Yao de son poste...

Côte d’Ivoire : Après la démission de Patrice Yao de son poste de DG de « Le Réveil », le bureau exécutif désigne un intérimaire à la tête de la GEPCI

Patrice Yao

– Lundi 3 Juin 2019 – En avril dernier, la direction du quotidien « Le Nouveau Réveil » avait annoncé la démission du directeur général du journal, Patrice Yao, et son rédacteur en chef, Akwaba Saint-Clair.

Le groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) dans un communiqué du weekend dernier fait remarquer que la démission du président Patrice Yao de son poste de Directeur Général des éditions Le Réveil lui fait perdre automatiquement sa qualité d’éditeur de presse, comme le stipule l’article 5 des statuts du groupement.

Se basant sur les statuts et règlements intérieurs du GEPCI, le bureau exécutif réuni a décidé que le Patrice Yao ne peut plus continuer à diriger le GEPCI.

A la suite de la démission du président Patrice Yao de son poste de Directeur Général des éditions Le Réveil, le Bureau exécutif du GEPCI a tenu plusieurs réunions pour évaluer l’impact de cette décision sur le fonctionnement du Groupement.

En application de l’article 18 du règlement intérieur qui prescrit : « L’intérim du Président est assuré par les Vice-présidents selon l’ordre protocolaire », l’intérim de ce dernier sera donc assuré par Monsieur Ousmane Sy Savane, 1er Vice- Président du GEPCI qui a donné son accord pour assurer cet intérim jusqu’à la fin du mandat.

Le communiqué précise également que les éditeurs de presse membres du GEPCI seront convoqués dans les jours à venir en Assemblée générale d’informations.

Jean Chrésus

Source : Koaci

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site

Commentaires Facebook