Côte d'Ivoire: 5 ans après son exil, les droits d'auteurs de Serges...

Côte d'Ivoire: 5 ans après son exil, les droits d'auteurs de Serges Kassy s'élèveraient à 9.183 FCFA

280
SHARE
 
Serges Kassy exilé en France depuis 5 ans

© koaci.com – Jeudi 3 Novembre 2016 – L’information pourrait être qualifiée de rumeur si elle n’avait pas été révélée par le concerné.


Serges Kassy dans un post récent a indiqué que 5 ans après avoir quitté son pays pour l’exil en France suite à la crise post-électorale de 2011 , le Bureau Ivoirien des Droits d’Auteurs (BURIDA) via la SACEM Search SACEM en hexagone où il est également inscrit , l’a informé que ses droits d’auteurs s’élèveraient à ce jour à 9.183 FCFA soit 14 Euros. Une somme dérisoire qui a emmené l’artiste à se poser des questions dans son document.

« Est-ce que le bureau des droits d’auteurs est en train de me dire que depuis bientôt 6 ans en Côte d’Ivoire, aucun espace public et sonorisés, maquis, bars, boites de nuits, hôtels, salle de jeux, radios privées, n’ont jamais joué mes Œuvres ? », s’est-t-il demandé.

Pour le chanteur proche de Laurent Gbagbo, en le privant de l’intégralité de ses droits d’auteurs on veut simplement le voir mourir, mais il garde la foi qu’il rejoindra un jour son pays pour réclamer tout son dû.

« Après la tentative d’assassinat programmée sur ma personne le 5 avril 2011 qui m’a valu l’exil (…) on veut me priver maintenant de mes droits d’auteurs. On veut me voir mourir ? Je vivrai aussi longtemps pour un jour rejoindre mon pays et réclamez mes droits d’auteurs retenus par le BURIDA Search BURIDA », a conclu le Reggaeman.

Aucune réaction officielle n’est venue de la part de la direction du BURIDA Search BURIDA après la révélation de Serges Kassy, concernant cette affaire qui a commencé à faire de grands bruits dans le milieu musical ivoirien.

Donatien Kautcha, Abidjan



 
 
 
 
 


Koaci

Commentaires

commentaires