Cérémonie d’ouverture du séminaire international des arbitres de haut niveau: la grande...

Cérémonie d’ouverture du séminaire international des arbitres de haut niveau: la grande famille du Taekwondo mondial se célèbre à Abidjan

39
SHARE

Le séminaire international de renforcement des capacités des arbitres de haut niveau de Taekwondo, s’est ouvert hier à Abidjan avec 153 participants venus de 24 pays repartis sur les cinq continents.

La cérémonie d’ouverture de la première session du séminaire international de renforcement des capacités des arbitres de haut niveau de Taekwondo, portant sur les compétitions de combats, s’est tenue dans une belle ambiance, dans l’après-midi d’hier jeudi 24 novembre à l’hôtel Belle Côte d’Abidjan Riviera-Palmeraie. Cette importante rencontre, la 89e du genre, qui se déroule pour la première fois en terre africaine, mobilise 153 arbitres de 24 pays à travers le monde. Le cadre et le moment étaient alors bien choisis, pour l’invité spécial du Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD), le Général Ahmed Mohamed Fouly, Président de l’Union Africaine de Taekwondo (UAT), pour réaffirmer son bonheur, devant la grande famille du Taekwondo mondial ainsi réunie. Au nom du Président de la World Taekwondo Federation (WTF), Dr Choue, le premier responsable du Taekwondo africain, a souhaité la bienvenue à tous les participants et à leurs encadreurs à Abidjan, berceau du Taekwondo continental. « Le Taekwondo africain est né ici. Toutes les photos que vous voyez dans cette salle (faisant allusion à l’exposition-photos retraçant l’histoire du Taekwondo ivoirien), sont là pour en témoigner. C’est notre histoire et nous en sommes fiers » a fait remarquer le Général Ahmed Mohamed Fouly. Au Président Bamba Cheick Daniel, il a adressé un véritable satisfecit, pour son investissement personnel dans le développement du Taekwondo ivoirien et africain. Les derniers résultats obtenus par les athlètes africains aux Jeux Olympiques de Rio 2016, illustrent bien l’ascension prépondérante du Taekwondo ivoirien. Sur trois médailles remportées par des athlètes africains, la Côte d’Ivoire affiche sa suprématie avec deux médailles, l’Or et le Bronze de Cissé Cheick et Ruth Gbagbi. En tout état de cause, le Général Ahmed Mohamed Fouly a félicité l’encadrement technique des Eléphants Taekwondo ins pour cet excellent résultat. Et demandé à Bamba Cheick Daniel, de transmettre au Président de la République, Alassane Ouattara, les remerciements de l’UAT.

Lors de sa prise de parole au cours de cette série d’allocution, marquée par trois interventions, le Président de la FITKD a rendu un vibrant hommage à son invité spécial, le Général Ahmed Mohamed Fouly. Un homme, a insisté Bamba Cheick Daniel, qui finance généralement de sa propre poche, les compétitions organisées par l’UAT. C’est pourquoi, en guise de reconnaissance, il a demandé à tous les séminaristes et à l’assistance, de l’applaudir chaleureusement. Aussi, comme souvenir de son passage en Côte d’Ivoire, un somptueux boubou de Férentella (village du Président Bamba Cheick situé à Touba) a été remis au patron de l’UAT. Qui a apprécié cette marque d’attention. En esquissant quelques pas de danse avec son hôte, pendant l’animation des Mamans Taekwondo ins. Ambiance également entretenue lors de cette cérémonie d’ouverture, par le groupe artistique Mulato, avec des chansons et danses traditionnelles ivoiriennes, couvrant les séminaristes d’extase. Bien avant, le défilé des 24 délégations, suivi de l’hymne national ivoirien et la projection du film institutionnel relatif à la candidature de la Côte d’Ivoire pour l’organisation de la Finale des Grands Prix et la Coupe du monde par équipe 2017, étaient les autres temps forts de cette cérémonie. Comme note de fin, Sékongo Kafalo Daouda, Inspecteur Général au Ministère des Sports et des Loisirs, représentant le parrain, François Albert Amichia, tout en souhaitant d’agréables travaux aux participants à ce séminaire international, viendra le déclarer ouvert. Une première session qui s’achève le dimanche 27 novembre, pour laisser place à partir du mardi 29 novembre, à la deuxième portant sur le renforcement des capacités des arbitres de haut niveau dans les compétitions de poomsae. Ces deux séminaires internationaux seront conclus par des tests d’évaluation. Les admis, auront le droit d’officier les activités de la WTF pendant la saison 2017. Ils sont 20 arbitres ivoiriens qui prennent part à ces séminaires.

abidjan.net

Commentaires

commentaires