3ème journée de la Ligue 1 : L’Asec étrille la JCA

3ème journée de la Ligue 1 : L’Asec étrille la JCA

68
SHARE

Samedi soir, au stade Robert champroux de Marcory, lors de la troisième journée de la Ligue 1, l’Asec mimosas jouait la carte du rachat après son faux pas enregistré face à Moossou FC. Elle y parvenue avec la manière. Envie, détermination, engagement, efficacité, tout y était pour le bonheur des Actionnaires qui avaient d’assaut les tribunes pour pousser leur équipe à la victoire.
Pas de round d’observation. Les joueurs vont à l’assaut de la défense adverse. La balle va d’un camp à l’autre. La JCA fait jeu égale avec l’Asec. Mais la demi- heure passée, les Mimos prennent le dessus. Fort logiquement, ils ouvrent le score.
Aristide Bancé lancé en profondeur se retrouve face à face avec Koffi Alex Fourier. Il gagne son duel avec le dernier rempart des Abidjanais et marque avec beaucoup de calme à la 37ème minute. Score acquis à la pause.
Alors que les 22 actionnaires sont aux vestiaires, la pluie se mêle de la partie. Lorsque les arbitres de la rencontre reviennent sur le terrain, la pluie est toujours là. Il plane le doute sur la reprise de la rencontre. Finalement, tout rentre dans l’ordre. La partie peut alors reprendre.
L’Asec revient sur l’aire de jeu plus déterminée. De belles séquences de jeu sont applaudies à tout rompre par les Actionnaires. A la 65ème minute, Mpumbu Badra Katalay, d’un tir puissant du droit, sur un service de Bancé, crucifie le gardien de la JCA. Dix minutes plus tard, Youssouf Ouattara signe le 3ème but des Mimos. Mais le plus beau reste à venir.
Plus que dix minutes à jouer. L’Asec obtient un coup- franc aux environs de la surface de réparation. Le préposé à son exécution s’appelle Aristide Bancé. Grâce à une frappe d’une précision d’orfèvre et d’une puissance inouie, il loge le ballon dans la lucarne gauche de l’infortuné Koffi Alex Fourier à la 89ème minute. La messe est dite. Bien dite.
Sur ce score de 4 à 0, Coulibaly Abou, l’arbitre de la rencontre, met fin aux débats. On peut voir Roger Ouégnin, le PCA de l’Asec, savourer son bonheur en levant les bras en l’air.
Lors de la première rencontre, le WAC a pris le meilleur sur le FC San Pedro sur la marque de 4-3.
Vendredi, en match avancé, l’AS Tanda a renoué avec la victoire. Elle va battu l’Africa sports par 2 buts à 1.

Roger Okou Vabé

abidjan.net

Commentaires

commentaires