Home Société Violences postélectorales à Divo : la Commission ivoirienne des Droits de l’Homme...

Violences postélectorales à Divo : la Commission ivoirienne des Droits de l’Homme demande des ’’enquêtes’’

56
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - La Commission nationale des droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI) a invité, mardi, le gouvernement ivoirien à diligenter des enquêtes en vue de situer les responsabilités et poursuivre les auteurs d’atteintes aux droits de l’Homme, à la suite des violentes manifestations à Divo (Sud- ouest) suite à l’invalidation des élections législatives dans cette circonscription.

« Le 1er janvier 2017, le Conseil Constitutionnel a rendu dans le cadre du contentieux de l’élection législative, une décision invalidant les élections dans deux circonscriptions électorales (Divo commune et Kouibly). A la suite de cette décision, de violentes manifestations de nature à porter atteinte aux droits de l’Homme ont été constatées dans la commune de Divo », regrette la commission qui en appelle « l’ensemble des populations au calme et à la retenue face à la décision du Conseil Constitutionnel »,souligne la déclaration de la CNDHCI, transmise à APA

Poursuivant, « la CNDHCI demande au Gouvernement de diligenter des enquêtes en vue de situer les responsabilités et poursuivre les auteurs d’atteintes aux droits de l’Homme ».

Aux candidats, elle les invite « à poursuivre l’éducation civique de leurs partisans et à assurer leur mobilisation en vue de prendre part aux scrutins qui seront repris à une date fixée par le Gouvernement, sur proposition de la CEI ».

SY/hs/ls

abidjan.net