Home Société Rupture collective du jeûne musulman à la Police nationale: La 4ème édition...

Rupture collective du jeûne musulman à la Police nationale: La 4ème édition organisée par la COMUPN

41
SHARE

L’école nationale de police a servi de cadre, le samedi 17 juin 2017 à la cérémonie de rupture collective de jeûne musulman. Organisée par la Communauté Musulmane de la Police Nationale (COMUPN), cette cérémonie de partage, d’entraide et la solidarité était placée sous la haute autorité spirituelle du Cheick Al Aima Boikary Fofana, guide de la communauté musulmane et président du Conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire. Prêche, rupture de jeûne, prière collective étaient au menu de cette cérémonie. Ils sont venus nombreux, les adhérents et sympathisants de la COMUPN qui ont pris d’assaut l’une des grandes salles de l’Ecole nationale de Police pour cette rupture collective de jeûne des policiers musulmans qui était à sa 4ème édition. A cette occasion, l’Imam Sékou Sylla, représentant Cheick Boikary Fofana a prononcé des paroles de bénédictions. Le président du comité d’organisation, le lieutenant Fanny Ibrahima a, pour sa part, placé la cérémonie dans son contexte. Il a indiqué que les membres de la COMUPN ont décidé non seulement de se rencontrer mais aussi de créer un moment de partage en ce mois de ramadan. Le président de la communauté musulmane de la police nationale, Commissaire principal Soualiho Bamba, n’a pas manqué de remercier toutes les personnes qui ont effectué le déplacement en vue de prendre part à cette rupture de jeûne collective. Après la prière, les membres, sympathisants, amis et connaissances ont dégusté des plats préparés pour l’occasion. A la fin du repas, le lieutenant Seydou Traoré, commandant le corps urbain du 16ème arrondissement de Yopougon, s’est dit satisfait de l’organisation de cette cérémonie de rupture collective de jeûne qui a pour but de permettre aux fidèles musulmans de rompre le jeûne dans la paix, la convivialité et la communion. Il faut noter que la cérémonie a enregistré la présence de Mme Mariatou Koné, Ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, du Commissaire Principal (Colonel) Albert Touré Kouakou, Directeur de l’Ecole nationale de Police (ENP) et de plusieurs musulmans officiers et officiers supérieurs des Forces républicaines de Côte d’Ivoire.

BK

Source : abidjan.net