Presse : UNJCI 25 ans de confraternité

Presse : UNJCI 25 ans de confraternité

26
SHARE

L’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) a 25 ans. Les festivités marquant le 25e anniversaire de la structure avec pour thème : « UNJCI : 25 ans après quel bilan ? », ont débuté ce mardi 6 décembre 2016, à la salle Félix Houphouët-Boigny du District d’Abidjan. La cérémonie a enregistré la présence du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko, parrain de la cérémonie, de la ministre de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine, de Samuel Mobio, représentant le Gouverneur du District d’Abidjan Robert Beugré Mambé, des partenaires et des journalistes.

Le parrain, à cette occasion, a salué le travail des journalistes qui, malgré les difficultés liées au métier et un environnement économique délétère, continuent d’informer la population. « Tout le monde sait que le métier de journaliste est en danger, tout le monde sait les difficultés économiques de la profession, tout le monde sait les souffrances des journalistes », a-t-il déploré. Néanmoins, il a invité les hommes des médias à plus de «responsabilité» dans le travail parce que leurs productions contribuent à la construction de l’opinion. Ayant lui-même exercé la profession de journaliste, il n’a pas manqué de relever l’évolution de la Côte d’Ivoire en matière de liberté de la presse. Le ministre Hamed Bakayoko qui est également parrain de la 18e édition de la Nuit des Ebony du meilleur journaliste a confirmé sa présence à cette soirée qui se tiendra le 10 décembre à Yamoussoukro.

La ministre de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine a invité, pour sa part, les journalistes à faire le bilan des 25 ans d’existence de l’Union pour mieux appréhender les défis qui se posent à eux. Le gouvernement, a-t-elle indiqué par ailleurs, conscient du rôle sociétal des médias a décidé de traduire la reconnaissance de la nation à des journalistes qui recevront des médailles demain mercredi.

Le président de l’UNJCI Moussa Traoré a salué les efforts consentis par le gouvernement pour le bien-être des journalistes. Il a traduit sa gratitude aux autorités et structures qui contribuent au bon déroulement de ces festivités.

Cette première journée s’est achevée par la visite de l’exposition-photos retraçant les 25 années de l’UNJCI. Les festivités prennent fin demain mercredi à la Maison de la presse d’Abidjan (MPA).

D.Tagro

abidjan.net

Commentaires

commentaires