Police Nationale- Kouyaté Youssouf, un poisson dans l’eau, un homme de confiance

Police Nationale- Kouyaté Youssouf, un poisson dans l’eau, un homme de confiance

265
SHARE

Il est le nouveau Directeur général de la police nationale de Côte d’Ivoire. Le Commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf a été nommé à ce poste ce lundi 9 janvier par Alassane Ouattara, le président ivoirien.

Avant cette nomination, ce spécialiste de la sécurité publique a gravi les échelons dans cette corporation. Jusqu’au 9 janvier, date de sa nouvelle nomination, il était le Directeur général adjoint de la Police ivoirienne chargé de la Sécurité publique. Fonction qu’il occupait en même temps que celle de Commandant du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) depuis mars 2013.

Le Commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf est un nom bien connu dans la corporation. Plusieurs fois durant sa carrière de policier, son mérite a été reconnu. En 2014, il est désigné meilleur policier de l’année par le gouvernement dans le cadre du prix d’excellence. Il est aussi détenteur du « Prix national d’excellence 1999 » consacrant le meilleur policier de Côte d’Ivoire. Plusieurs autres distinctions sont à son actif. Ce sont la Médaille d’honneur de la police à titre exceptionnel, la Médaille du mérite Ivoirien, la Médaille du sportif de l’armée et plusieurs autres lettres de félicitation.

S’agissant de son parcours dans la chaîne de commandement, le Commissaire divisionnaire Kouyaté Youssouf a été en mai 2011, le Directeur des Unités d’intervention de la police. Auparavant, il a successivement occupé les fonctions de Préfet adjoint à la préfecture de police d’Abidjan en 2008, et Commandant de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS II) de 2001 à 2002.

Sa formation est marquée par des stages dont ceux à l’Académie de police du Caire en Egypte en 2011, et à la Compagnie Républicaine de sécurité (CRS) à Gif-sur-Yvette, en région parisienne.

Fils de la région du Folon (Minignan), cet odiénnéka qui, tout comme tous ses compatriotes est « l’oncle » du Chef de l’Etat, aura à lui redonner du sourire par un retour à la sécurité maximale. Le challenge est grand mais Youssouf, en karatéka averti, saura donner le bon coup de pied dans la fourmilière de la délinquance. Surtout, la gestion des enfants en conflit avec la loi ou pour faire court, « les microbes », qui constituent une sérieuse préoccupation pour le Président Ouattara.

Source:Adma’s Souaga Regis

abidjan.net

Commentaires

commentaires