Obsèques de Marie-Louise Asseu: on attend de l’aide pour tout boucler

Obsèques de Marie-Louise Asseu: on attend de l’aide pour tout boucler

122
SHARE

«On a dû s’endetter pour organiser la première phase du programme des obsèques. Nous restons alors devoir aux formations musicales et à tous les prestataires que nous avons sollicités. Nous avons un gros souci pour continuer. Il faut donc que le gouvernement nous vienne en aide», a lancé Dan Log, 1ère vice-présidente du Collectif des artistes pour l’organisation des obsèques de la comédienne Marie-Louise Asseu, vendredi, au Cnac-Café Théâtre, à Abidjan-Treichville.

Elle a été appuyée par Acho Weyer, chef du service administratif du Théâtre national au Centre national des arts et de la culture (Cnac), président du Collectif des artistes, se tournant vers des personnes de bonnes volontés et des entreprises qui gèrent les équipements scéniques.

Acho Weyer a donné des précisions quant à l’hommage national que les artistes de Côte d’Ivoire entendent rendre à la défunte, le vendredi 6 janvier, au stade de la Sogefiha de Cocody, près de la Rti. «Cet hommage sera rendu à Marie-Louise Asseu par notre comité composé de tous les corps de métier des arts et de la culture», a-t-il précisé.

«Du 26 jusqu’au 29 décembre, nous avons entamé le programme avec la présentation des condoléances. Et ce ne sont pas moins de mille personnes qui se sont déplacées pour vivre cette étape. Sans compter les riverains qui sont venus nous encourager dans cette épreuve douloureuse», a rappelé Acho Weyer.
En attendant l’inhumation de Marie-Louise Asseu, le samedi 14 janvier prochain, au cimetière protestant d’Afféry (Akoupé), deux veillées, l’une traditionnelle et l’autre initiée par les amies de la défunte, se tiendront respectivement, le mercredi 11 janvier à Yopougon, à la Place Ficgayo et le jeudi 12, à Ivosep d’Abidjan-Treichville.

Marcellin BOGUY


Africatime CI

Commentaires

commentaires