Mutinerie de soldats : Le calme revenu à Man après une matinée...

Mutinerie de soldats : Le calme revenu à Man après une matinée très agitée

60
SHARE

Man –Après une matinée très agitée avec des détonations d’armes automatiques dans tous les quartiers de la ville de Man, capitale de la région du Tonkpi, le calme est revenu dans l’après-midi, a constaté sur place l’AIP.

Les habitants et quelques véhicules ont commencé à circuler dans la ville, après s’être précipitamment rentrés chez eux le matin.

L’autorité préfectorale jointe par téléphone par l’AIP regrette avoir attendu en vain les manifestants pour entamer une discussion par rapport à leurs doléances.

Les coups de feu nourris des soldats en colère avaient été entendu le matin jusqu’aux environs de midi avec l’occupation des points stratégiques de la ville avant de faire place en début d’après-midi à des tirs sporadiques dans certains endroits, a-t-on constaté.

Déclenché à Bouaké, chef-lieu de la région du Gbêkê, le mouvement d’humeur de soldats mécontents a gagné progressivement plusieurs villes du pays, rappelle-t-on.

Le ministre de la Défense, Alain Richard Donwahi, s’est rendu samedi à Bouaké pour rencontrer les mutins qui disent réclamer, selon le gouvernement, le paiement de primes, l’augmentation de salaires, la réduction du temps à passer dans les grades et des éclaircissements à propos d’une supposée prime « ECOMOG ».

Lors d’un Conseil des ministres extraordinaire, le président de la République, Alassane Ouattara, a annoncé que le gouvernement prenait en compte les revendications de primes et d’améliorations des conditions de vie et de travail des soldats, appelant ces derniers à regagner les casernes en vue de l’exécution de ces doléances dans le calme, tout en condamnant cette manière de revendiquer qui ternit l’image de la Côte d’Ivoire après plusieurs efforts pour repositionner au plan diplomatique et économique.

Gem/kp

abidjan.net

Commentaires

commentaires