Mise en place d'un projet de Caisse de retraite complémentaire pour les...

Mise en place d'un projet de Caisse de retraite complémentaire pour les Agents du Trésor Public ivoirien

43
SHARE

Les Agents du Trésor Public ivoirien pourront désormais bénéficier d’une Caisse de retraite complémentaire dont les membres du Comité de coordination ont été investis, jeudi, en présence du Directeur général de cette régie, Jacques Konan Assahoré.

Cette caisse, selon les explications de Guillaume Richard Kouakou Dewellet, Contrôleur des Assurances, doit à terme, permettre aux agents du Trésor Public admis à la retraite, de bénéficier d’une rente plus consistante, rapporte une note d’information transmise à APA.

Toujours selon l’expert, les études ont démontré qu’une fois admis à la retraite, les agents du Trésor Public qui voient leurs revenus diminuer sont souvent confrontés à des charges auxquelles très peu arrivent à y faire face. « Cet outil aura l’avantage d’assurer une bonne retraite pour les travailleurs de cette administration », ajoute la note.

Prenant la parole à l’occasion, Jacques Konan Assahoré, a rappelé à l’assistance, composée en majorité des membres du comité de direction du Trésor Public et de représentants de structures syndicales et associatives, la place importante qu’occupe ce projet dans sa politique de management.

Pour le Directeur Général, la retraite ne devrait pas faire peur quand celle-ci a été bien préparée. Mieux elle doit poindre au soir de la carrière du fonctionnaire, comme une autre expérience, avec des paramètres bien maitrisés. Ainsi, la mise en place de la Caisse de Retraite Complémentaire pour les Agents du Trésor Public (CRAT) apparait, pour l’agent du Trésor Public, comme une « garantie supplémentaire pour s’offrir une retraite méritée ».

Pour mener à bien ce projet, un comité piloté par Bédi Gnagne, Conseiller Technique du Directeur Général et comprenant des responsables des structures syndicales du Trésor Public, a été mis en place.

Ce Comité, créé par décision n°2326 du 28 décembre 2016 du Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, est chargé de finaliser le cadre technique et réglementaire devant régir le CRAT.

Il est aussi chargé de coordonner toutes les activités de communication, de sensibilisation et de mobilisation, en rapport avec la mise en œuvre du Projet. Le Comité de pilotage se charge également de proposer à la Direction Générale des compétences nécessaires au fonctionnement de ladite Caisse. Ce Comité est également chargé d’établir un chronogramme de mise en œuvre des activités de la CRAT. Enfin, le Comité est chargé de mettre en place les organes de la Caisse de Retraite des Agents du Trésor au plus tard le 1er Avril 2017.


Africatime CI

Commentaires

commentaires