Home Société Le Ministre Anne Ouloto dégage les enjeux et les innovations de la...

Le Ministre Anne Ouloto dégage les enjeux et les innovations de la Quinzaine Nationale de l’Environnement (QNE) 2017

18
SHARE

Au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée le Jeudi 1er Juin 2017 à son Cabinet du Plateau, Madame le Ministre Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) a situé les journalistes sur les raisons fondamentales et les attentes de la célébration de la Quinzaine Nationale de l’Environnement (QNE) qui se tient du 1er au 18 Juin 2017. Nous vous proposons ici l’intégralité de sa déclaration liminaire.
En 2015, la communauté internationale s’est dotée de trois accords environnementaux importants, visant à tourner définitivement le dos à un modèle de développement économique, qui a montré ses limites, et à aller vers un nouveau modèle de développement qui met au cœur de toutes les préoccupations la problématique environnementale et le bien-être de l’humanité.
C’est une belle ambition humaine. Et il est bon de rappeler les piliers sur lesquels repose cette nouvelle espérance de notre monde. Il s’agit de :
• l’accord de Sendai sur la Réduction des Risques de Catastrophes adopté en mars 2015, à Sendai au Japon ;

• l’agenda 2030 et les Objectifs du Développement Durable adopté en Septembre 2015 à Addis-Abeba ;

• l’accord de Paris sur le Climat adopté en décembre 2015, lors de la 21ème Conférence de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques à Paris en France.

La communauté internationale s’est donc dotée d’outils juridiques pour changer d’ici quelques décennies la face du monde ; pour un monde meilleur, où la pauvreté sera dernière nous, où les pollutions de tout genre seront éliminées.
Un monde où le développement économique, social et l’environnement se réconcilieront et feront du bien-être de l’homme le point clé de toutes les actions.
En 2016, tous ces accords environnementaux ont insisté sur la nécessité d’informer, de sensibiliser tous les acteurs à prendre conscience des défis environnementaux qui menacent notre existence sur cette terre accueillante et nourricière, dont nous n’avons suffisamment pas pris soin.
Mesdames et Messieurs,
Il nous faut tout mettre en œuvre, pour que notre terre retrouve son état d’équilibre propice pour la vie. Toute chose qui nous oblige à changer nos modes de production et de consommation, par des actions concrètes, capable d’impacter positivement le quotidien de chaque être vivant.
C’est dans cette dynamique que notre pays s’inscrit entièrement.
La Côte d’Ivoire, en effet, partie prenante de tous ces accords, s’investit dans sa mise en œuvre pour apporter des solutions durables aux défis environnementaux qui nous assaillent.
Nous nous retrouvons aujourd’hui dans ce cadre, devant vous, pour vous annoncer un événement, gage de notre engagement, à travers des actions significatives, destinées à valoriser, protéger et préserver notre environnement.
Aussi, ai-je le plaisir de vous annoncer la tenue prochaine de la Quinzaine Nationale de l’Environnement, Edition 2017, organisée par le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable.

Chers amis journalistes,
Je suis très heureuse de vous accueillir dans la maison de l’Environnement, de vous souhaiter à toutes et à tous la bienvenue, et vous exprimer ma profonde gratitude, pour avoir accepté d’honorer de vos présences distinguées, cette cérémonie de lancement du Rendez-vous annuel de l’Environnement.
Pendant une quinzaine de jours, nous aurons l’opportunité de susciter une prise de conscience collective sur l’environnement ; encourager l’action et attirer l’attention de tous sur les graves menaces environnementales de la Planète.
La Quinzaine Nationale de l’Environnement vise en effet à faire des populations ivoiriennes des agents actifs du développement durable, et à susciter la participation de partenaires multiples pour la sauvegarde de l’Environnement.
Cette année, elle s’articulera spécifiquement autour de trois points :
• la journée Mondiale de l’Environnement que nous célébrerons dans notre pays le 06 juin 2017 ;
• la journée mondiale de l’océan qui sera célébrée le 08 juin 2017 ;
• et la journée mondiale de la lutte contre la désertification commémorée ce 17 juin.
Mesdames et Messieurs,
Il importe, à toutes fins utiles, de rappeler que le 5 Juin de chaque année est célébrée la Journée Mondiale de l’Environnement, instituée par la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement Humain, depuis juin 1972, à Stockholm, en Suède.
Chaque édition de cette Journée Mondiale de l’Environnement est toujours assortie d’un thème. Et celui retenu pour cette année est « Rapprochons les populations de la nature ».
Ce thème vise essentiellement à mettre l’accent sur les défis environnementaux majeurs auxquels chaque pays est confronté.
Il nous interpelle, chacun à son niveau, et nous exhorte à faire un geste pour notre mère nourricière, Mère Nature. Nous devons agir ensemble, car tous les voyants écologiques indiquent que notre planète est en danger ; et si nous n’y prenons garde, elle risque d’être asphyxiée, voire détruite par nos activités anthropiques et actions nocives.
Chers invités,
Nous aurons ensuite, la commémoration de la Journée Mondiale des Océans.
Instaurée en 1992 à Rio, elle est placée pour l’année 2017 sous le thème « Nos océans, Notre Avenir », et mettra un accent particulier sur la réduction des déchets plastiques.
Cette journée consacrée aux Océans sera l’occasion de rappeler l’importance des océans dans notre vie quotidienne, d’informer le public sur l’impact des actions humaines sur l’océan, de développer un mouvement national en faveur des océans, de mobiliser les populations ivoiriennes et d’unir nos forces sur un projet de gestion durable des océans et célébrer ensemble la beauté et la richesse de l’océan.
Enfin, la Journée Mondiale de la Lutte contre la Désertification.
Elle a pour thème cette année : « Notre Terre, Notre Maison, Notre Futur » et pose la problématique de la Gestion Durable des terres, en vue d’un monde meilleur, notamment pour les générations futures.
Il s’agira de rappeler à tous l’importance d’une terre saine et productive pour la sécurité alimentaire, la création d’emplois locaux et la durabilité, la stabilité et la sécurité des communautés dans les zones touchées par la dégradation des terres.
Mesdames et Messieurs,
En marge des Journées Mondiales de l’environnement, des océans et de la lutte contre la désertification que nous célébrons les 6, 8 et 17 juin 2017, le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et Durable veut s’ouvrir aux Ivoiriens et au monde.
Une Journée Porte Ouverte sera organisée le samedi 10 juin 2017 au Parc National du Banco. Ce sera l’occasion, pour les populations, d’être informées sur les avancées notables en matière de gestion de la salubrité, de préservation de l’environnement et de promotion du développement durable.
Et ce ne sera pas tout.
Il est également prévu au programme de la quinzaine, plusieurs caravanes de sensibilisation qui sillonneront les communes de Cocody et de Bingerville le 6 juin 2017, les Communes de Port-Bouët et Grand-Bassam le 7 juin 2017 et la commune d’Assinie le 9 juin 2017.
Les 7 et 9 juin 2017, un traitement spécial sera accordé à nos plages, bordures de notre océan dans les communes de Port-Bouët et d’Assinie.
En outre, en vue de la préservation de nos plans lagunaires et de notre océan, un plan de lutte contre la pollution maritime dénommé POLLUMAR a été développé. La quinzaine de l’Environnement sera une opportunité pour le vulgariser et le présenter à tous. Aussi, sera-t-il organisé à cet effet, un exercice de simulation au large d’Assinie.
Chers invités,
Nous n’oublions pas l’un des axes majeurs de notre action, le Grand Ménage.
Ainsi, en plus des activités que je viens de vous énumérer, le samedi 03 juin 2017, à Bouaflé, se tiendra la cérémonie officielle de la quatrième édition du Grand Ménage et l’installation du Comité local de Salubrité Local.
La quinzaine de l’environnement comprendra aussi un support scientifique, indispensable à la résolution des problèmes environnementaux.
L’apport des sciences se révèle être en effet une exigence eu égard aux évolutions nouvelles des tendances de production et de consommation de nos populations, mais aussi et surtout aux grands engagements des politiques du monde entier.
Aussi, des journées scientifiques sont-elles prévues à l’Université FHB de Cocody.
Elles visent à consolider au cours de panels et de discussions les échanges entre la gouvernance de l’environnement et la recherche.
Un focus sera fait, le 14 juin 2017 sur la gestion intégrée du littoral côtier : ses enjeux, ses défis et ses perspectives.
En parallèle à toutes ces activités programmées, un florilège d’actions d’information et de sensibilisation sera mené du 02 au 18 juin, dont :
• Une semaine d’Exposition de Photos Environnementales, au Centre Commercial DJIBI, du 02 au 11 juin 2017 ;
• Des projections de Films pour Enfants, les 08 et 15 juin 2017 ;
• Un salon Africain du Vélo et du transport vert à l’Université de Cocody, du 03 au 05 juin 2017 ;
• Et une journée Nationale sur l’Energie de cuisson en Côte d’Ivoire à Hôtel Belle Côte, le Jeudi 08 juin 2017.
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Cette quinzaine de l’Environnement, comme vous le voyez, a un agenda très ambitieux.
Aussi, voudrais-je vous réitérer nos sincères remerciements pour vos présences respectives à cette conférence de presse.
Je sais pouvoir compter avec vous, pour le succès de cet événement, et voudrais à présent me prêter volontiers à vos questions éventuelles.
Je vous remercie de votre aimable attention.

Source : abidjan.net