Le gouvernement appelle les soldats au calme et à rentrer dans les...

Le gouvernement appelle les soldats au calme et à rentrer dans les casernes

153
SHARE

Abidjan – Le gouvernement ivoirien appelle les soldats au calme et à rentrer dans les casernes à la suite d’une mutinerie d'un groupe de soldats déclenchée dans la nuit de jeudi à vendredi dans la ville de Bouaké, à 363 km au Nord d’Abidjan.

"Il est demandé à tous les soldats de garder leur calme et de rentrer dans les casernes, en vue de permettre la recherche de solutions durables pour l’ensemble des composantes des Forces Armées de Côte d’Ivoire", indique un communiqué du gouvernement rendu public, vendredi.

Selon ledit communiqué, le commandant en second de la 3ème Région militaire de Bouaké et le commandant du Bataillon d’artillerie sol-sol présents à l’Etat-Major de région de Bouaké sont rentrés en discussions avec le groupe de soldats.

Face à cette situation, des mesures ont été prises par le gouvernement, à savoir la mise en alerte de l’ensemble des troupes et le renforcement de la sécurité des emprises militaires.

Le gouvernement invite par ailleurs les aux populations à "garder leur calme", assurant que "toutes les dispositions" sont prises pour assurer la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national.

Aux environs de 0h 30, un groupe de militaires a fait irruption à l’Etat-Major de la 3ème Région militaire en faisant usage d’armes à feu. Ils réclament des paiements de primes, l’augmentation de salaires, la réduction du temps à passer dans les grades et des éclaircissements à propos d’une supposée prime "ECOMOG", selon le communiqué gouvernemental.

Le mouvement s’est ensuite étendu à Korhogo et à Daloa.

Kkf/kp

abidjan.net

Commentaires

commentaires