Home Société Le front social n’est pas très ‘’serein’’ mais les ‘’grandes revendications’’ ont...

Le front social n’est pas très ‘’serein’’ mais les ‘’grandes revendications’’ ont trouvé leur solution (Moussa Dosso)

102
SHARE

L’ex-ministre de l’emploi et de la protection sociale, Moussa Dosso a déclaré, vendredi à Abidjan, que le front social n’est pas très ‘’serein’’, mais les grandes ‘’revendications’’ des travailleurs ont trouvé leurs solutions, a constaté APA sur place dans la capitale économique.

« Le front social n’est pas très serein mais les grandes revendications ont trouvé leurs solutions », a indiqué Moussa Dosso qui présentait les actions du département qu’il a géré à son successeur Jean-Claude Kouassi fraîchement désigné à l’issue de la formation du nouveau gouvernement ivoirien de mercredi.

Au nombre des acquis, le ministre Dosso a énuméré « le nouveau code du travail avec 60 décrets », fruit d’un gros travail avec le secteur privé et les partenaires sociaux qui ont joué le jeu.

« La couverture maladie universelle (CMU), lancée par ce ministère rentrera dans sa phase opérationnelle », a ajouté Moussa Dosso « très heureux » de remettre les documents de ce grand ministère qui touche le social, les hommes », à son ex-patron au Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI).

Par ailleurs, M.Dosso a rassuré Jean -Claude Kouassi sur la présence de l’enquête sur l’emploi qui « nous donne le niveau des besoins avec des données fiables sur le marché de l’emploi ».

Le nouvel entrant Jean-Claude Kouassi a pour sa part salué son prédécesseur pour « les nombreux acquis de ce ministère et l’immense travail abattu ».« Je voudrais vous rappeler que l’emploi et la protection sociale sont au cœur des préoccupations et de l’action sociale du Président de la République, Alassane Ouattara », a rappelé Jean-Claude Kouassi.

« Ma mission, je veux l’accomplir avec conviction, détermination et abnégation. Mais les défis auxquels nous sommes confrontés en matière de protection sociale et d’emploi sont tels qu’ils ne peuvent être relevés que collectivement et solidairement », a lancé l’ancien Président du Conseil d’Administration du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) aux agents du ministère.

Un nouveau gouvernement a été formé le mercredi dernier composé de 29 membres. Au cours du premier conseil des ministres de cette équipe dirigée par Amadou Gon Coulibaly, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a demandé à ses ministres de se « mettre au travail dès à présent afin d’accélérer la mise en œuvre de notre programme de gouvernement ».

SYls

abidjan.net