Le départ de l’ONUCI de la Côte d’Ivioire s’explique par le retour...

Le départ de l’ONUCI de la Côte d’Ivioire s’explique par le retour de la paix dans le pays (Mindaoudou)

69
SHARE

Bouaflé - La chef de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Aïchatou Mindaoudou a indiqué, vendredi, que le départ définitif de son institution de la Côte d’Ivoire s'explique par le retour de la paix dans le pays.

« La Côte d’Ivoire redevient un pays normal, un pays où la paix est de retour. C’est ce constat qui a conduit les autorités des Nations Unies à décider qu’aujourd’hui, la présence de l’ONUCI ne se justifiait plus et qu’en juin 2017, la Mission quitte la Côte d’Ivoire », a fait savoir Aïchatou Mindaoudou, lors de l’inauguration à Bouaflé (Centre-ouest, région de la Marahoué) des projets à impact rapide.

Selon la chef de l’ONUCI, "lorsque les citoyennes et les citoyens acceptent de s’entendre, de s’asseoir de se parler de regarder ensemble pour le destin commun de leur pays et que la paix revient, la présence d’une Mission de la paix ne se justifie plus".

Mme Mindaoudou a toutefois précisé que le départ de l’ONUCI en juin 2017 ne signifie pas celui des Nations Unies qui resteront présentes en Côte d’Ivoire à travers l’Equipe-Pays, les agences, programmes et Fonds du système des Nations Unies.

Plusieurs projets à impact rapide ont été réalisés dans le département de Bouaflé notamment, la rénovation et l’équipement du centre culturel Henri Konan Bédié, la construction de l’école maternelle à l’EPP BAD, de six classes à l’EPP BAD 2, de trois classes et des latrines à l’EPP Angovia et la réhabilitation du centre de santé de la même localité.

zaar/tm

abidjan.net

Commentaires

commentaires