Lancement des activités d’un nouvel opérateur de télédistribution en Côte d’Ivoire

Lancement des activités d’un nouvel opérateur de télédistribution en Côte d’Ivoire

81
SHARE

Abidjan (Côte d'Ivoire) - Les responsables de l’opérateur chinois, StarTimes, spécialisé dans la télédistribution, la commercialisation et la vente de bouquets de chaînes de télévision satellitaires ont présenté samedi, à Abidjan leurs activités.

« On a commencé le 03 octobre 2016 à Abidjan. Des partenariats ont été signés à l’intérieur du pays .En début de l’année prochaine StarTimes sera présent dans toutes les provinces de la Côte d’ivoire », a annoncé Zou Lu, le directeur de la Zone Afrique francophone de ce nouveau bouquet.

S’agissant de la concurrence déloyale dont fait l’objet ce secteur en Côte d’Ivoire, dénommée « réseau araignée » le responsable des relations publiques et Media de cette structure, Sylvestre Bony dit « ne pas craindre ».

StarTimes est un opérateur spécialisé dans la redistribution, la commercialisation et la vente de bouquets de chaines de télévision satellitaires.

Star media Côte d’Ivoire est une filiale du groupe StarTimes basé à Pékin en Chine fondée avec plus de 300 chaînes et en plusieurs langues dont le français, l’anglais, le chinois, le portugais.

Elle a démarré ses activités en Côte d’Ivoire suite à une convention signée le 12 avril dernier avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), l’organe officiel de régulation de l’audiovisuel en Côte d’Ivoire.

Avec une couverture de 8 millions de foyers , l’opérateur compte en être à 30 millions d’ici 2018 avec pour objectif de devenir le premier opérateur de choix en matière de télédistribution dans le monde et plus particulièrement en Afrique où le Groupe est présent dans une trentaine de pays dont le Rwanda, le Nigeria, le Kenya.

Ses contenus prennent en compte la musique, le cinéma, le divertissement, la mode, le sport, les séries jeunesse. Il détient les droits de diffusion sur le continent africain de la Bundesligua, la Ligue 1 française.

SY/ls

abidjan.net

Commentaires

commentaires