L’AIENR signe quatre conventions pour la promotion des énergies renouvelables

L’AIENR signe quatre conventions pour la promotion des énergies renouvelables

20
SHARE

Abidjan – Dans le cadre de la promotion des énergies renouvelables, l’Association ivoirienne pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique (AIENR) a signé quatre conventions – cadre avec des organisations internationales, en présence du ministre ivoirien des Transports, Gaoussou Touré.

Ces accords ont été conclus au stand de la Côte d’Ivoire le 16 novembre à Marrakech, au Maroc, en marge de la 22ème conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), apprend-on d’une note d’information transmise dimanche à l’AIP.

Les organisations concernées sont la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) du Maroc, la société Trace Software, la société Foronche Environnement et l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE).

La première convention avec la FENELEC s’inscrit dans le cadre de l’organisation du 1er Forum international de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables d’Abidjan (FIEENRA 2017) prévue du 26 au 28 avril 2017. Elle a été signée entre le président de l’AIENR, Edi Boraud, et son homologue de la FENELEC, Azelarab El Harti. Les deux hommes ont salué cette coopération Sud-Sud.

La 2ème convention, conclue avec Trace Software, porte sur la fourniture de logiciel d’études solaires de dernière génération. Ce logiciel permet de travailler sur l’intégralité d’un projet photovoltaïque depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la génération complète des notes de calcul et documentations nécessaires à sa mise en œuvre.

Le partenariat avec Foronche porte sur une assistance technique dans la réalisation des études d’éclairage public solaire, notamment des ponts Houphouët-Boigny et Général de Gaulle, reliant les communes du Plateau et de Treichville, à Abidjan.

Pour rappel, l’AIENR a obtenu l’accord du District autonome d’Abidjan pour la réalisation d’études relatives à la mise en œuvre de projets de démonstrations pour l’intégration des énergies renouvelables dans des infrastructures de base du district et la pratique d’efficacité énergétique.

Dans l’après-midi, à la Zone verte, le stand de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), représentée par son directeur général Mouline Saïd, a servi de cadre à la signature de la 4ème convention. Cet accord vise la mise en place d’un cadre propice pour le développement d’une coopération multifonctionnelle et diversifiée en relation avec l’efficacité énergétique et les énergies propres entre les deux organisations.

Pour sa part, le ministre Gaoussou Touré a félicité les signataires pour cette action qui constitue un grand pas pour la Côte d’ Ivoire. Un pays qui a pris l’engagement de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 28% d’ici 2030 dans le secteur de l’énergie, de l’agriculture, des transports, etc.

cmas

abidjan.net

Commentaires

commentaires